Politique

Louis Aliot (FN) lance sa campagne municipale à Perpignan

Par François David, France Bleu Roussillon dimanche 2 juin 2013 à 11:15 Mis à jour le lundi 3 juin 2013 à 7:00

Louis Aliot
Louis Aliot © Radio France

Le vice-président du Front National était ce lundi l'invité de France Bleu Roussillon

A 10 mois des élections municipales, le maire de Perpignan connait son premier adversaire. Louis Aliot, vice-président du Front national, a officiellement lancé sa campagne ce week-end, en ouvrant une permanence boulevard Wilson.

Il a également dévoilé le nom de ses 9 premiers colistiers : Bruno Lemaire (professeur HEC), Marie-Thérèse Fesenbeck (retraitée, conseillère régionale), Robert Asenci (commandant de police retraité) ou encore Mohamed Bellebou (syndicaliste).

Invité Louis Aliot

A 44 ans, c'est la troisième fois que Louis Aliot se lance à la conquête de la mairie de Perpignan. Lors du dernier scrutin en 2009, il n’avait pas réussi à franchir le premier tour, avec moins de 10% des voix.

Une meilleure implantation locale

Mais le vice-président du Front national pense avoir de bonnes raisons d'espérer mieux en 2014. En quatre ans, il a considérablement renforcé sa notoriété et son implantation locale.

En 2010, il installe son cabinet d'avocat à Perpignan. En 2011, il provoque un coup de tonnerre lors des élections cantonales au Bas-Vernet : il arrive largement en tête du premier tour avec 34% des voix. Mais il échoue au second avec 46% face à la socialiste Toussainte Calabrese.

En 2012, Louis Aliot change de dimension.  Il est en première ligne sur les plateaux télé lors de la campagne présidentielle, pour soutenir celle avec qui il partage désormais sa vie, Marine Le Pen. Pour tenter de conquérir la mairie de Perpignan, il sait qu'il va pouvoir compter sur les stars de son parti, comme le député Gilbert Collard, venu ce week-end à Perpignan pour l'inauguration de sa permanence.

Partager sur :