Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Louis Mermaz : "avec François Mitterrand, on a mis des années à reconstruire la gauche"

-
Par , France Bleu Isère
Vienne, France

Il était aux côtés de François Mitterrand dès 1955 et a suivi pas à pas la construction de la gauche jusqu'en 1981, l'ancien maire de Vienne et ancien président du conseil général de l’Isère appelle les socialistes à ne pas désespérer après l'échec de Benoit Hamon.

Louis Mermaz, ancien ministre, président de l'Assemblée nationale, député, sénateur de l'Isère (PS)
Louis Mermaz, ancien ministre, président de l'Assemblée nationale, député, sénateur de l'Isère (PS) © Maxppp -

Retiré de la vie politique active depuis 2011, l'ancien sénateur socialiste, ancien maire de Vienne et ancien président du département de l'Isère, Louis Mermaz salue la campagne "courageuse" de Benoit Hamon malgré son score étriqué. Louis Mermaz appelle les socialistes "à ne pas désespérer". Le PS n'est pas mort assure le compagnon de route de François Mitterrand. Louis Mermaz se rappelle d'ailleurs le long chemin qu'il a parcouru dès 1955 aux cotés de celui qui allait fonder le PS en 71 et accéder à l'Elysée en 1981. "Avec François Mitterrand on a connu de nombreux échecs et on savait qu'on œuvrait pour le très long terme, c'est cet enthousiasme que les socialistes doivent retrouver, surtout que ça prendra moins de temps car tout va beaucoup plus vite aujourd'hui" explique Louis Mermaz qui conclu , "non le PS n'est pas mort !".

Louis Mermaz sur France Bleu Isère

Choix de la station

À venir dansDanssecondess