Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Plan loup : "Il faut que l'éleveur puisse tirer sans contrainte en cas d'attaque" selon Denise Leiboff maire de Lieuche

-
Par , France Bleu Azur

Alors que l'Etat vient de présenter de nouvelles mesures de lutte contre le loup, Denise Leiboff, maire de Lieuche et présidente de l'association des communes pastorales de la Région Sud demande à ce que les éleveurs puissent tirer sans contrainte contre le loup.

Denise Leiboff présidente de l'association des communes pastorales de la région sud
Denise Leiboff présidente de l'association des communes pastorales de la région sud © Radio France - Fabien FOUREL

Alpes-Maritimes, France

Le gouvernement a décidé de relever le pourcentage de loups pouvant être tués de 12 % à 17%. Une annonce qui vient confirmer ce qu'avait dit en mars dernier Emmanuel Macron. Mais elle ne satisfait pas les éleveurs qui dénoncent un loup de plus en plus présent en France. L'office national des Forets n'a pas donné de chiffres précis (autour de 500 bêtes au niveau national selon le gouvernement). Denise Leiboff maire de Lieuche et présidente de l'association des communes pastorales de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur appelle à changer de méthode. 

"La population de loups sur le territoire national n'est pas en danger donc maintenant il faut protéger nos éleveurs, il faut qu'ils puissent tirer sans contrainte sans systématiquement prélever mais pour effrayer le loup" Denise Leiboff. 

Réapparu en France en 1992 dans le parc du Mercantour, le loup est responsable de 3.300 attaques l'an dernier en France, et cette année déjà 1.638 bêtes ont été prédatées par le loup fin avril au niveau national dont 1.308 en région PACA. De leur coté les associations de défense du loup appellent à changer les méthodes d'élevage. 

Choix de la station

France Bleu