Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Macron en Guyane : affrontements à Cayenne, 5 interpellations et 3 forces de l’ordre blessées

vendredi 27 octobre 2017 à 10:25 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants du collectif Pou Lagwiyann Dékolé ont éclaté jeudi soir à Cayenne et plusieurs personnes ont été interpellées au premier jour de la visite du président Emmanuel Macron sur place, six mois après le mouvement social qui a paralysé la Guyane.

Après des affrontements jeudi soir, à Cayenne, en Guyane, après l'arrivée d'Emmanuel Macron, plusieurs personnes ont été interpellées
Après des affrontements jeudi soir, à Cayenne, en Guyane, après l'arrivée d'Emmanuel Macron, plusieurs personnes ont été interpellées © Reuters

Emmanuel Macron effectue depuis jeudi son premier déplacement dans ce territoire en difficulté, accompagné de plusieurs ministres.

En marge, des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants du collectif Pou Lagwiyann Dékolé ont éclaté jeudi soir à Cayenne. En début de nuit, l'air du centre-ville empestait les gaz lacrymogènes destinés à disperser un rassemblement devant la préfecture de Guyane. Les gendarmes mobiles se déployaient dans la ville, notamment aux abords du commissariat, près de la célèbre place des Palmistes, où des jeunes venus de quartiers défavorisés, souvent encagoulés, ont lancé des cocktails Molotov et des projectiles. Des poubelles ont notamment pris feu et la rue devant le commissariat était jonchée de bris de verre, a constaté l'AFP. Un hélicoptère tournait également au dessus du centre-ville.

5 interpellations, 3 forces de l'ordre blessées

Réclamant un rendez-vous avec le chef de l'Etat, les manifestants se sont ensuite rassemblés devant la préfecture où ils ont écarté une première série de barrières pour se rapprocher du bâtiment. L'Elysée a finalement proposé un rendez-vous vendredi matin mais les manifestants ont refusé, réclamant de voir M. Macron dans la soirée. Ce dernier avait une réunion de travail avec les élus de Guyane avant un dîner républicain à la résidence préfectorale. C'est ensuite que les événements ont dégénéré.

Cinq personnes ont été interpellées, deux policiers du commissariat de Cayenne et un gendarme mobile ont été blessés, a appris franceinfo de source policière.

Pas venu "en Père Noël"

Emmanuel Macron est arrivé à la mi-journée en Guyane, dans un climat déjà tendu. Il s'est rendu directement à Maripasoula, dans le sud-ouest guyanais, pour rencontrer la population de cette commune la plus vaste de France, très défavorisée, où il a averti qu'il n'était pas venu en "Père Noël", ni pour "faire des promesses". Il a longuement écouté les habitants, porteurs de grandes attentes pour le désenclavement de leur commune.

Les chiffres de la Guyane - Visactu
Les chiffres de la Guyane © Visactu
Le programme du déplacement d'Emmanuel Macron - Visactu
Le programme du déplacement d'Emmanuel Macron © Visactu