Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Macron sur TF1: le maire de Glaire dans les Ardennes estime que le gouvernement abandonne les communes rurales

jeudi 12 avril 2018 à 10:30 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

Ce jeudi, Emmanuel Macron s'exprime en direct dans le journal de 13h de TF1. Le président de la république répondra aux questions sur la grève à la SNCF, sur les multiples réformes engagées par le gouvernement mais aussi sur la place de la ruralité en France.

Un village de campagne
Un village de campagne © Maxppp - Nicolas Kovarik

Glaire, France

Pour André Godin, le maire de la commune de Glaire et président de l'association des maires ruraux des Ardennes , il n'y a pas de doutes, Emmanuel Macron est plus le président des villes que des campagnes. "Aujourd'hui, on abandonne très largement les territoires ruraux, et moi j'estime que la ruralité fait partie des oubliés de la République" dénonce le maire ardennais. 

Cela fait plusieurs années que le département des ardennes perd des industries, des services de santé dans les hôpitaux comme par exemple à Sedan. Il y a aussi de nombreuses fermetures de classes dans les écoles rurales. Sans oublier la disparition des services publics comme les bureaux de poste. Et pour André Godin "tout cela contribue au déclin du monde rural".

Une poule dans un champ dans un village de campagne - Maxppp
Une poule dans un champ dans un village de campagne © Maxppp - Sebastien JARRY

Dans sa commune de Glaire, 900 habitants, le maire André Godin arrive tout de même à investir. Prochainement, il va construire un nouveau bâtiment pour l'école, créer un relais d'assistantes maternelles et une maison médicale. Le maire reconnait que "[sa] commune n'est pas parmi les plus à plaindre mais en tant que président de l'association des maires ruraux des ardennes, je connais très bien les problématiques de mes autres collègues et j'y reste très vigilent".  

Prochainement, le gouvernement propose de transférer de nouveaux impôts aux communes,  en l’occurrence , la taxe sur le foncier bâti qui allait jusqu'ici aux départements ainsi qu'une partie de la TVA. "Bien sûr que c'est une bonne chose , reconnait André Godin, mais est-ce que ça suffira pour faire vivre les petites collectivités, je n'en sais rien".

Le maire de Glaire espère juste qu'Emmanuel Macron écoutera la voix du monde rural et celle de leurs élus lors de son intervention télévisée ce jeudi.