Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Saint-Jean-de-Maurienne : un maire sans conseil municipal, la galère de Philippe Rollet

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

TEMOIGNAGE - Il y a un mois pile, il gagnait les élections de Saint-Jean-de-Maurienne (73). Cohabitation compliquée avec l'équipe sortante, absence d'adjoints aux postes clés... le vainqueur des élections se retrouve en plus au cœur d'une crise sanitaire sans précédent.

Le nouveau maire Philippe Rollet
Le nouveau maire Philippe Rollet - Capture

Philippe Rollet a remporté les élections municipales, mais un mois plus tard il n'est toujours pas officiellement le maire de sa commune. Celui qui est resté 12 ans dans l'opposition avait annoncé à son équipe que les débuts seraient difficiles, il n'a pas menti malheureusement. Philippe Rollet, élu au premier tour à la mi-mars dans la capitale de la vallée de la Maurienne, a d'abord dû composer avec un prédécesseur, Pierre-Marie Charvoz, dont il n'a jamais été proche - c'est un euphémisme.  

Dès le lendemain de son élection, il se rend à l'hôpital de Saint-Jean, conscient que la crise sanitaire va tout emporter. Tout de suite, il participe au dispositif de crise Covid-19 avec des réunions quotidiennes avec les pompiers, l'hôpital et les gendarmes. "L'urgence était de répondre aux inquiétudes de la population. On se prépare aussi aux conséquences économiques terribles." 

La mairie de Saint-Jean-de-Maurienne
La mairie de Saint-Jean-de-Maurienne © Radio France - Luc Chemla

Les 29 nouveaux élus du futur conseil municipal sont prêts à prendre le pouvoir, les sortants ne sont pas vraiment prêts à le laisser. "Jusqu'au vendredi, nous n'avons vu personne en mairie. Aucun ancien élu n'est venu nous transmettre les dossiers. La moindre des courtoisies aurait été de nous aider pour les premiers jours, surtout au vu du contexte. On a vite compris qu'on allait devoir se débrouiller seul." raconte Philippe Rollet.

Le coup de massue d'Edouard Philippe

Le jeudi qui suit l'élection, le Premier Ministre annonce que les conseils ne pourront pas se réunir et élire les maires et les équipes municipales. Le sortant a été bien obligé de rencontrer ceux qui l'ont sorti. Pierre-Marie Charvoz revient le vendredi après-midi pour établir avec les nouveaux un mode de fonctionnement minimal. Philippe Rollet résume : "Légalement, celui qui a la signature sur les affaires courantes est toujours l'ancien maire. Pour tout ce qui engage l'avenir, c'est nous. On a tout de suite ouvert le dossier du centre-ville et de son aménagement. Ainsi que le budget et les subventions aux associations. Il y a des réponses urgentes à apporter."

"La signature pour les affaires courantes, c'est lui. L'avenir de la ville, c'est nous." - Philippe Rollet élu mais pas encore maire

Cohabitation en Maurienne

Philippe Rollet refuse cependant la comparaison avec la cohabitation conflictuelle à la mode Mitterrand-Chirac par exemple. L'ancien maire et le futur maire ont pris ensemble la décision de fermer le marché au début du confinement, puis de l'ouvrir à nouveau ce samedi. Toutefois, à cause de la crise du Coronavirus, le fonctionnement de la principale ville de la vallée est une galère quotidienne, ainsi que la décrit Philippe Rollet : "Nous n'avons pas d'adjoint à l'urbanisme, pas de directeur des finances. La directrice générale des services part en septembre. Le fonctionnement de la mairie est vraiment au ralenti. C'est très difficile même si nous avons la volonté de prendre tous les dossiers à bras-le-corps." 

Saint-Jean-de-maurienne
Saint-Jean-de-maurienne © Radio France - Luc Chemla

Déjà maire sur Facebook

En tout cas, un mois après, dans son discours et dans ses actes, l'ancien opposant municipal a bien ravi l'écharpe tricolore virtuelle, il a endossé le costume comme on peut le voir sur sa page Facebook qui a dû faire avaler ses diots de travers à Pierre-Marie Charvoz. La page s'intitule "Philippe Rollet Maire de Saint-Jean-de-Maurienne." 

Hilare, Philippe Rollet relativise : "C'est la magie de l'informatique ! La page était programmée après mon élection. Vous savez que c'est compliqué de dépublier une page officielle. Cela me vaut quelques réflexions de l'ancienne équipe, mais l'essentiel, c'est qu'on s'occupe des habitants de Saint-Jean-de-Maurienne".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess