Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Paris - "Je pourrais être la bonne personne", estime Mounir Mahjoubi

mercredi 12 septembre 2018 à 9:21 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat en charge du numérique, a affirmé sur France Bleu Paris ce mercredi, que la mairie de Paris l'intéressait sans préciser s'il serait candidat. Il a indiqué qu'il pensait être "une bonne personne" pour porter le projet de La République en Marche aux municipales.

Mounir Mahjoubi
Mounir Mahjoubi © Radio France - Martine Bréson

Paris, France

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat en charge du numérique, se verrait bien maire de Paris. Il l'a dit en creux sur France Bleu Paris ce mercredi matin. Regardez son interview à la fin de cet article.

Il a indiqué qu'un groupe de 60 personnes travaillaient déjà sur les prochaines municipales. "On est très actif, l'objectif c'est d'attirer vers nous un maximum de Parisiens qui veulent changer Paris", dit-il.

A la question "Qui va porter ce projet aux prochaines élections municipales ?", Mounir Mahjoudi répond "_Oui je pense que je peux être la bonne personne pour le faire_, je pense que je suis aussi une bonne personne pour apporter une vision à ce projet, à ce programme collectif, notamment sur le numérique, sur la transformation de la ville, sur une ville plus sociale". Il ajoute "Mais d’abord il faut bosser. Une candidate, un candidat, ça émerge aussi par le boulot, donc on verra bien".

Mounir Mahjoubi a rappelé combien il se sentait redevable à Paris. "Quand on est pauvre à Paris, le service public de proximité de qualité, c’est ça qui fait votre vie. Dailleurs c'est grâce au service public gratuit que j’ai appris le net, que j’ai appris à programmer et même, on pourrait dire que je suis devenu ministre. Je dois beaucoup à Paris, c’est pour ça que j’ai été candidat pour être député de Paris, c’est pour ça que je m’engage très fort avec les Parisiens."