Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Mairie de Paris : un nouvel adjoint d'Anne Hidalgo démissionne

lundi 5 novembre 2018 à 12:49 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris et France Bleu

Près de deux mois après le départ fracassant du premier adjoint de la maire de Paris Bruno Julliard, c'est Mao Peninou qui annonce ce lundi son départ de l'exécutif parisien. L'ex-adjoint à la propreté, soutien d'Emmanuel Macron, brigue une candidature aux élections européennes sur la liste LREM.

Anne Hidalgo et Mao Peninou, en juillet 2015.
Anne Hidalgo et Mao Peninou, en juillet 2015. © AFP - Miguel Medina

Paris, France

Mao Peninou quitte l'Hôtel de ville pour de nouvelles ambitions. L'adjoint à la maire de Paris en charge de la propreté, de l'assainissement, de l'organisation et du fonctionnement du Conseil de Paris a annoncé ce lundi sa démission. Soutien affiché d'Emmanuel Macron depuis la campagne présidentielle de 2017, l'élu du 19e arrondissement a des vues sur Strasbourg : il est candidat à l'investiture de La République En Marche pour les élections européennes du 26 mai 2019. 

Dans un texte publié sur son compte facebook, Mao Peninou explique que cette candidature "n’est pas compatible avec [les] fonctions d’adjoint à la maire de Paris". Pour des questions d'emploi du temps mais aussi sur le plan politique car, écrit-il : "je ne souhaite pas engager l’exécutif parisien dans mes choix politiques". Elu parisien depuis 2001, l'ancien socialiste va rester conseiller de Paris au sein de la majorité, en rejoignant le groupe "Démocrates de progressistes". Mais il ne sera pas candidat aux municipales en 2020.

Anne Hidalgo a salué dans un communiqué le travail de son "ami de longue date" et lui souhaite "bonne route dans ses nouveaux engagements". Pour le remplacer, la maire de Paris proposera le nom de Paul Simondon, professeur agrégé de mathématiques et élu du 10e arrondissement, lors du prochain Conseil de Paris mi-novembre.