Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche - Jean Bizet quitte le sénat : "J’assume être l’ami de la science et du milieu économique"

-
Par , France Bleu Cotentin

Le sénateur LR de la Manche abandonne ce lundi son mandat pour rejoindre un cabinet de relations publiques. Jean Bizet explique sa décision sur France Bleu Cotentin.

Le sénateur de la Manche Jean Bizet abandonne son mandat pour rejoindre un cabinet privé
Le sénateur de la Manche Jean Bizet abandonne son mandat pour rejoindre un cabinet privé © Maxppp - WOSTOK PRESS

Après 25 ans au Sénat, Jean Bizet (LR) lâche son mandat avant la fin pour rejoindre un cabinet américain de lobbying. Invité de France Bleu Cotentin ce lundi,  il explique sans détour son choix et ses années d'élu. 

>> A ECOUTER - Jean Bizet en direct sur France Bleu Cotentin 

Vous comprenez que ça puisse interpeller qu’un élu quitte son mandat avant la fin pour un boulot dans le privé ? 

Quand on me connait bien, ça n’a rien de surprenant. J’ai toujours marqué un penchant pour l’économie plus que pour la politique. A partir du moment où je ne suis plus président de la commission des Affaires Européennes,  j’ai souhaité donner une nouvelle orientation à mon engagement. 

"J’ai acquis l’expérience de ces milieux. C’est sans doute pour ça que j’ai une certaine valeur intellectuelle à leurs yeux"

On peut se dire clairement les choses, c’est le salaire qui vous pousse à rejoindre ce cabinet américain ? 

Non, ce sont les thèmes que je pourrais continuer à travailler à savoir les Affaires Européennes. 

Quel sera votre rôle précisément dans ce cabinet ? 

C’est un des grands cabinets d’influence mondiaux. Son objectif, c’est de conseiller les entreprises plutôt américaines, mais aussi européennes dans leur positionnement face à une conjoncture un peu mouvante avec tous les problèmes géopolitiques et financiers. 

"Le terme lobbying a mauvaise presse en France, alors que c'est tout à fait commun dans les sociétés anglo-saxonnes"

Quand vous dites « cabinet d’influence », c’est pour éviter de dire cabinet de lobbying ?   

Je sais que cette terminologie a mauvaise presse en France, alors que c’est tout à fait commun dans les sociétés anglo-saxonnes. Les créateurs de richesses ce ne sont pas les politiques, ce sont les chefs d’entreprises. Ils ont besoin de comprendre comment fonctionne le Parlement européen et la commission. J’ai acquis l’expérience de ces milieux. C’est sans doute pour ça que j’ai une certaine valeur intellectuelle à leurs yeux. 

Vous retenez quoi de vos 25 ans passés au Sénat ? 

J’ai trouvé au Sénat ma seconde famille.  Il y a eu des moments forts et des moments de déception. C’est surtout mon aventure européenne qui m’a beaucoup marqué. C’est à Bruxelles que j’ai trouvé les grandes réponses aux questions que l’on peut se poser : les questions agricoles avec la PAC, les dossiers financiers…

"Le lobby Vert vertueux et le lobby de l'agro-alimentaire condamnable, c'est une caricature"

Vous avez l’image d’un élu proche des lobbies et pro OGM, est ce que vous l’assumez ? 

Je l’assume pleinement. Vous savez, les lobbies dont j’ai eu le plus à... j'allais dire souffrir, je dirais supporter, c’est le lobby des Verts. Dans les débats sur les OGM ou les biotechnologies ce sont toutes les menaces, avec des menaces de mort. Le lobby des Verts serait vertueux. Alors que le lobby des industriels de l’agro-alimentaire serait condamnable. C’est une caricature. J’assume être l’ami de la science et du milieu économique.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess