Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ni Macron, Ni Le Pen : 300 manifestants à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

300 personnes se sont retrouvées sous la bannière du Ni-Ni : "Ni Macron, Ni Le Pen" jeudi soir. Presque au même moment, SOS Racisme appelait à un rassemblement devant la mairie de Tours, contre l'extrême-droite.

Manifestation des Ni-Ni dans les rues de Tours
Manifestation des Ni-Ni dans les rues de Tours © Radio France - Xavier Louvel

Deux manifestations distinctes ont eu lieu jeudi après-midi dans les rues de Tours, sur fond de Présidentielle. 300 personnes se sont retrouvées sous la bannière du Ni-Ni : "Ni Macron, Ni Le Pen". Ils ne se reconnaissent pas dans les deux candidats encore en lice. Ils ont défilé en centre-ville de Tours pendant une heure.

C'est une mascarade présidentielle

Il y avait beaucoup de jeunes dans ce cortège, beaucoup de militants de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Ils ont le sentiment de s'être fait voler cette élection, et ne se reconnaissent pas dans les deux candidats encore en lice.

Le libéralisme de Macron, ça fait le lit du fascisme. Ni peste, ni choléra

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Presque au même moment, SOS Racisme appelait à un rassemblement devant la mairie de Tours, contre l'extrême-droite au second tour de la Présidentielle. il y avait environ 70 personnes. Des manifestants déçus du peu de réaction dans la société française face à la présence de Marine Le Pen au second tour de la Présidentielle.

J'ai la hantise du FN. Je suis furieuse, personne ne bouge. Il faut que la France se réveille

Illustration
Illustration © Radio France - Xavier Louvel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess