Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Manifestations des Gilets Jaunes : "Le gouvernement doit prendre la mesure des dégâts" pour Yvon Robert, maire de Rouen

mercredi 13 février 2019 à 12:41 Par Flavien Groyer, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le maire de Rouen Yvon Robert était reçu au ministère de l'Economie avec une dizaines de maire de France. Au programme, des discussions sur les indemnisations des collectivités et des commerçants après les manifestations des "Gilets Jaunes". L'enveloppe nationale attendrait les 30 millions d'euros.

Yvon Robert, maire de Rouen
Yvon Robert, maire de Rouen © Maxppp - Vincent Isore/IP3 PRESS

Rouen, France

Depuis trois mois, la mobilisation des "Gilets Jaunes" a un impact direct sur la Ville et la Métropole de Rouen. Pour Yvon Robert, le maire de la ville, la situation a trop duré. La métropole chiffre les dégâts des manifestations à 1,2 million d'euros. La réunion organisée à Bercy avait pour objectif de discuter avec Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, sur les mesures à prendre pour venir en aide aux collectivités et aux commerçants. 

Une rencontre sollicitée par les grandes villes de France

"C'était une réunion importante pour faire part de notre inquiétude et de nos difficultés" explique Yvon Robert, interrogé par téléphone. Une réunion également capitale pour discuter de la situation économique des commerçants de centre-ville. Les maires de Rouen, Bordeaux, Toulouse ou encore Lille ont été écoutés par le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire "mais nous n'avons pas eu de réponse concrète". Mais un rendez-vous est d'ors et déjà pris dans une quinzaine de jours pour faire le point.  Cette réunion devrait également être relayée au Premier Ministre Edouard Philippe. 

C'est une démarche collective car les grandes villes sont toutes concernées

1,2 million d'euros de dégâts à Rouen

La Métropole rouennaise estime à un million d'euros les dégâts commis pendant les manifestations des "Gilets Jaunes". "Il y a des dégâts sur la voie publique, des dégâts sur le mobilier urbain mais aussi des conséquences sur les travaux notamment sur le matériel". Les commerçants sont également touchés sur leur chiffre d'affaire à cause de la désertion des centre-villes. Yvon Robert était donc également présent pour représenter les commerces de Rouen et de la Métropole. Les samedis de janvier, les parkings gérés par la Métropole seraient en baisse de fréquentations de 55% par rapport à janvier 2017.

Une situation inacceptable au bout de trois mois - Yvon Robert

"Nous demandons une exonération des charges sociales pour les commerçants" explique Yvon Robert. Car selon lui, l'étalement ne suffit plus. Concernant les dégâts matériels au sein des collectivités, les maires ont chiffré à 30 millions d'euros l'enveloppe nécessaire pour les villes touchées. "Ce sont des dégâts liés à l'ordre public donc qui incombent l'Etat" précise le maire de Rouen.