Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Mansu è Galeria "paesi da vende"

mercredi 7 mars 2018 à 19:26 Par Thibault Quilichini, Pierre-Louis Sardi et Christophe Giudicelli, France Bleu RCFM

Pasquale Simeoni et Jean-Marie Seïté, les maires de Mansu et de Galeria ont décidé de mettre symboliquement en vente leurs communes sur "le bon coin". L'initiative pourrait prêter à sourire, mais elle est pourtant le reflet d'une colère des deux hommes envers la DDTM de Haute-Corse.

Immobilier
Immobilier © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Ce sont des annonces pour le moins peu habituelles qu'ont posté sur "le bon coin" les maires de Mansu et de Galeria. Leurs villages sont entièrement à vendre, hameaux, réseaux d'eau, bâtiments communaux et même habitants. Pour les personnes intéressées un numéro de téléphone est disponible, celui de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) de Haute-Corse.  Une administration que Jean-Marie Seïté, le maire de Galeria, ne cible pas au hasard. 

"On se heurte à un mur depuis maintenant 2 ans"

"On a l'impression que la DDTM en Balagne considère que le PADDUC ce n'est pas un plan de développement durable, mais que c'est un plan de désertification durable. Son objectif c'est très clairement de prendre dans le PADDUC tout ce qui est contraignant, et il y a des choses nécessairement contraignantes, _mais qui représentent à peu près 10% du document_,  et de ne se fonder que là - dessus, c'est à dire de tout refuser[....] Je lui reproche d'être déloyale vis à vis d'un document qui est un bon document et qui est un plan d’aménagement et de développement durable. Ce n'est pas un plan qui vise à désertifier les territoires." 

Jean-Marie Seïté, maire de Galeria, à propos des refus de permis de construire par la DDTM

Défaut de carte communale selon les services de l'Etat

Gerard Gavory le préfet de Haute-Corse se défend d'un traitement particulier à l'égard de Mansu et de Galeria. Selon lui, le problème vient du fait que les deux communes ne possèdent pas leurs propres documents d'urbanisme. "Ces deux communes sont soumises à ce que l'on appelle le document national d'urbanisme qui est extrêmement contraignant [...] Il y a une possibilité, c'est ce qu'on a proposé au maire de Galeria et au maire de Mansu, _adapter cette règle très stricte, en invitant les deux communes à élaborer une carte communale_. Du fait qu'il n'y a pas de documents d'urbanismes opposables, c'est le règlement national d'urbanisme, qui est extrêmement contraignant."

Gerard Gavory, préfet de la Haute-Corse

Une initiative pour interpeller 

Les annonces se voulaient toutefois symboliques comme le souligne Jean-Marie Seïté : "L'objectif c'était aussi d'essayer d'amuser un peu avec cette histoire. Ne pas sombrer dans la polémique, dans l'affrontement et d'avoir un espèce de trait d'humour à travers la mise en vente du village. Je vous avoue que nous n'avons pas d'acquéreurs...