Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Manuel Valls annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron à la Présidentielle

mercredi 29 mars 2017 à 8:39 - Mis à jour le mercredi 29 mars 2017 à 11:33 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Manuel Valls a annoncé ce mercredi, sur BFM TV, qu'il votera pour Emmanuel Macron dès le premier tour de la Présidentielle. L'ancien Premier ministre officialise ainsi son ralliement au candidat d'En Marche ! à l'élection.

Manuel Valls rallie Emmanuel Macron.
Manuel Valls rallie Emmanuel Macron. © Maxppp - Nicolas Kovarik

Manuel Valls a annoncé ce mercredi, sur BFM TV, qu'il votera pour Emmanuel Macron dès le premier tour de l'élection présidentielle. L'ancien Premier ministre socialiste officialise ainsi son ralliement au candidat d'En Marche ! à l'élection. L'ancien Premier ministre et finaliste défait de la primaire socialiste face à Benoît Hamon, dit "ne vouloir prendre aucun risque face au Front national. Je voterai pour Emmanuel Macron, je prends mes responsabilités", a poursuivi Manuel Valls, expliquant avoir pris cette décision "face à l'effondrement moral de la candidature de François Fillon" et "face à la crise de la gauche et la marginalisation de notre candidat à la primaire Benoît Hamon".

Macron le remercie mais insiste sur le renouvellement

Emmanuel Macron, lui, "remercie" Manuel Valls de son soutien, mais a prévenu qu'il serait "le garant du renouvellement des visages" et des "pratiques" et qu'il ne gouvernerait pas nécessairement avec lui. "D'abord je le remercie. Je pense que ça traduit ce que j'avais indiqué il y a plusieurs mois, c'est-à-dire que les primaires n'étaient pas en situation de regrouper l'ensemble de la gauche, et cela traduit le fait que les sociaux-démocrates et les femmes et les hommes de gauche responsables sont prêts à s'inscrire dans une démarche qui est la mienne", a déclaré M. Macron sur Europe 1. Mais "pour ce qui est de la démarche et de ce que j'entends conduire, je serai le garant du renouvellement des visage, du renouvellement des pratiques", a-t-il précisé.

  - Visactu
© Visactu