Infos

Manuel Valls donne un peu d'espoir aux défenseurs des départements

Par Nathalie Rodrigues et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 14 juin 2014 à 8:46

Manuel Valls en visite à Annonay, le 13 juin 2014.
Manuel Valls en visite à Annonay, le 13 juin 2014. © Radio France - Nathalie Rodrigues

Les départements vont-ils totalement disparaître en 2020 ? Pas sûr. A Annonay (Ardèche) le Premier Ministre a donné un peu d'espoir aux élus opposés à ce point de la réforme territoriale. Le premier ministre a cloturé les Assises des Petites Villes de France. Et dans son discours, il a bien évoqué la fusion des régions au 1er janvier 2016, la montée en puissance des communautés de communes

Aaucun moment le mot disparition n'est utilsé par Manuel Valls. Le premier ministre parle d'évolution du role des départements, et ouvre le débat. En fait des compétences des départements seront bien transféré aux grandes régions: collège, routes, transports scolaires. D'autres iront aux communauté de communes.

Mais dans les départements ruraux, il y aurait éventuellement la place pour un échelon intermédiaire. C'est ce qu'a laissé entendre Manuel Valls. C'est ce qui a bien plu aux élus ardéchois, comme Olivier Dussopt maire socialiste d'Annonay.

Et le député du nord Ardèche ajoute que supprimer les départements nécessite une révision constitutionnelle et les socialistes n'ont pas une majorité suffisante pour la faire aujourd'hui. Le débat parlementaire sur la question s'ouvrira au mois d'octobre.

Des militants CGT tenus à bonne distance lors de la visite de Manuel Valls à Annonay, le 13 juin 2014. - Radio France
Des militants CGT tenus à bonne distance lors de la visite de Manuel Valls à Annonay, le 13 juin 2014. © Radio France - Nathalie Rodrigues

Mauel Valls donne à Annonay un peu d'espoir aux défenseurs des départements

Partager sur :