Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Manuel Valls candidat à la présidence de la République

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Manuel Valls est officiellement candidat à la présidence de la République. Il l'a annoncé ce lundi depuis son fief d'Evry, dans l'Essonne. Il a présenté sa démission du poste de Premier ministre mardi matin à l'Elysée.

Manuel Valls a annoncé sa candidature depuis Evry, sa "ville de cœur"
Manuel Valls a annoncé sa candidature depuis Evry, sa "ville de cœur" © AFP - Bertrand Guay

Sa déclaration était attendue. Manuel Valls a annoncé, ce lundi 5 décembre, sa candidature à la présidence de la République. Le Premier ministre s'est exprimé depuis la salle du conseil municipal de la mairie d'Evry, son fief électoral dans l'Essonne. "Oui, je suis candidat à la présidence de la République," a annoncé Manuel Valls à 18h30. Il s'est exprimé devant un pupitre qui affichait la phrase "Faire gagner tout ce qui nous rassemble", qui sera visiblement le slogan de sa campagne.

Poursuivre la baisse des impôts pour les classes moyennes et populaires

"J'ai cette force en moi, cette volonté de servir mon pays, c'est au-delà des mots, c'est une conviction totale, je veux tout donner pour la France qui m'a tant donné", a-t-il ajouté. Manuel Valls s'est posé en rassembleur de la gauche : "Ma candidature est celle de la réconciliation, a-t-il déclaré. Parce qu'aujourd'hui, j'ai une responsabilité, rassembler." Il a aussi lancé un appel "à tous les Français qui refusent l'extrême droite, qui refusent la régression sociale que propose François Fillon" à participer à la primaire organisée par le Parti socialiste. Le candidat a affirmé qu'il allait poursuivre la baisse des impôts pour les classes moyennes et populaires.

La "grande fierté" d'avoir travaillé avec François Hollande

Manuel Valls a aussi dit sa "grande fierté" d'avoir travaillé avec François Hollande. Plus tôt dans la journée de ce lundi, le futur ex-Premier ministre a retrouvé le Président à l'Élysée à 13h pour le traditionnel déjeuner entre les deux têtes de l'exécutif, quatre jours après le renoncement présidentiel. Manuel Valls devrait affronter, lors de la primaire des 22 et 29 janvier, ses anciens ministres Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, sortis du gouvernement pour avoir contesté la politique et l'autorité de François Hollande.

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

France Bleu