Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Marc-Antoine Jamet, le patron des socialistes dans l'Eure, jette l'éponge

mercredi 27 septembre 2017 à 18:52 Par Laurent Philippot, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Dans un courrier adressé ce mercredi aux militants socialistes du département de l'Eure, Marc-Antoine Jamet, premier secrétaire du PS depuis 2012 annonce qu'il abandonne son mandat. Le maire de Val de Reuil quitte également le conseil national du PS où il siégeait depuis 1994.

Marc-Antoine Jamet, désormais ex Premier Secrétaire du Parti Socialiste dans l'Eure
Marc-Antoine Jamet, désormais ex Premier Secrétaire du Parti Socialiste dans l'Eure © Maxppp - Maxppp

Eure, France

C'est sur son site internet que Marc-Antoine Jamet annonce ce mercredi aux militants sa décision. Une décision prise alors que les adhérents doivent voter ce jeudi la confiance à la nouvelle direction. Marc-Antoine Jamet explique qu'il ne se sent pas à l'aise pour représenter le Parti Socialiste dans le département. Il pointe du doigt un parti sans leader et sans programme.

Pour le moment, j'ai du mal avec la direction, avec le nuage de points qui est censé être notre programme, j'ai du mal avec un coup on est à fond avec Macron et un coup on dit rien

Élu une première fois à la tête de la Fédération de l'Eure en 2012, puis réélu en 2015 avec 70,2% des suffrages, Marc-Antoine Jamet ne se sent plus à l'aise avec le parti depuis l'échec à l'élection présidentielle du candidat investi, Benoît Hamon. Le maire de Val de Reuil fustige des conseils nationaux où on tournait en rond et il ne compte pas sur la direction collégiale du PS, pléthorique dit-il, pour que les socialistes renaissent de leurs cendres. Marc-Antoine Jamet compte beaucoup sur les énergies nouvelles pour insuffler une dynamique

Il y a des gens remarquables, je pense à Matthias Fekl ou Najat Vallaud-Belkacem

Mais pour Marc-Antoine Jamet, qui fut un temps le trésorier national et directeur général des services du parti, le PS n'a plus la capacité de convaincre ces jeunes maires, conseillers départementaux, conseillers régionaux ou députés, qui demain donneraient une majorité à un Président de la République que l'élu eurois suivrait.

Dans l'Eure, le bureau fédéral va se réunir prochainement, très certainement pour proposer une direction collégiale pour expédier les affaires courantes. Ce n'est qu'après le congrès du Parti Socialiste, prévu en février 2018, que la Fédération de l'Eure devrait retrouver un premier secrétaire.