Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Elections sénatoriales dans le Jura : Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet élues

dimanche 24 septembre 2017 à 20:29 Par Laurine Benjebria, France Bleu Besançon

Les sénateurs jurassiens se renouvellent. Deux nouvelles têtes, deux femmes ont été élues ce dimanche dans le Jura : Marie-Christine Chauvin (LR) et Sylvie Vermeillet (UDI)

Sylvie Vermeillet est arrivée en tête aux élections sénatoriales du Jura avec 65.98% des voix
Sylvie Vermeillet est arrivée en tête aux élections sénatoriales du Jura avec 65.98% des voix © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

Jura, France

C'est une victoire pour la droite jurassienne. Sylvie Vermeillet est arrivée en tête du second tour des élections sénatoriales ce dimanche, remportant 65.98% des voix. Elle accède donc au Sénat, sous les couleurs de l'UDI. A ses côtés, Marie-Christine Chauvin (LR), élue avec 53.32% des voix.

Cette victoire, elle émeut Marie-Christine Chauvin, en politique depuis plus de trente ans. "Je dois dire que je suis très très heureuse, très très émue (...) parce que c'est la poursuite d'un long parcours politique" admet-elle.

Cette victoire, ce n'est pas tant une surprise pour la droite, ancrée dans le département du Jura. Mais Marie-Christine Chauvin se réjouit de l'élection de deux femmes : "Pour la première fois, il n'y a non pas une mais deux sénatrices jurassiennes".

Marie-Christine Chauvin, également vice-présidente du conseil départemental, a également eu des mots de remerciement pour ses adversaires. A la mi-journée, lorsque les résultats du premier tour sont tombés, quatre candidats se sont désistés : Jean-Pascal Fichère (LR), Dominique Chalumeaux (LR) et Claude Faivre (LR) ainsi que François Godin (La République en Marche).

Dans les prochains mois Marie-Christine Chauvin compte bien défendre la ruralité jurassienne. Elle a souhaite donc "apporter des éléments modérateurs à ce qui sera proposé", et "défendre l'aménagement des territoires ruraux".

Une déception pour La République en Marche

Dans le reste de la France aussi la droite arrive en tête de ces élections. C'est donc la première grande défaite de La République en Marche, qui n'obtient qu'entre 20 et 30 sièges selon les dernières estimations. Un "gâchis" selon François Godin, candidat malheureux sous l'étiquette LRM. Selon lui, ce sont les réformes engagées par le gouvernement qui n'ont pas convaincu les grands électeurs.

" On sanctionne clairement la politique de réforme qui est engagée", François Godin