Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marie-Claude Varaillas, première femme élue sénatrice en Dordogne sous la Ve République

-
Par , France Bleu Périgord

La gauche a fait carton plein lors des élections sénatoriales en Dordogne ce dimanche. Le socialiste Serge Mérillou a été élu dès le premier tour. La communiste Marie-Claude Varaillas l'a rejoint après le second tour, en s'imposant de 27 voix sur le candidat de la majorité présidentielle

Marie Claude Varaillas à gauche avec Serge Mérillou, tous les deux ont été élus sénateurs et sénatrices de la Dordogne
Marie Claude Varaillas à gauche avec Serge Mérillou, tous les deux ont été élus sénateurs et sénatrices de la Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Le socialiste Serge Mérillou et Marie-Claude Varaillas sont les deux nouveaux sénateurs de la Dordogne !  Ils ont été élus par 1374 grands électeurs ce dimanche à la préfecture de la Dordogne pour 6 ans.

Ce sont les grands électeurs, les délégués de communes, les conseillers départementaux, qui ont voté dans 58 départements pour renouveler 50% des sénateurs (172 sur 348).

En Dordogne, 8 candidats étaient sur la ligne de départ pour remplacer le socialiste Claude Bérit Debat et le république en Marche Bernard Cazeau. Le socialiste Serge Mérillou s'est imposé dès le premier tour avec 663 voix soit 49.18% des suffrages exprimés (déjà devant Marie-Claude Varaillas, arrivée deuxième avec 556 voix).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au deuxième tour, la conseillère départementale communiste de Boulazac Marie Claude Varaillas donc, 69 ans, est arrivée juste devant le député du Périgord vert Jean-Pierre Cubertafon avec 27 voix d'avance.

Première femme élue sénatrice de la Dordogne depuis 72 ans, depuis une certaine Jeann Vigier, sénatrice communiste sous la IVe République en 1948 !

Sur les marches de la préfecture ce dimanche soir Marie Cladue Varaillas avait d'ailleurs un peu de mal encore à réaliser qu'elle était sénatrice. "Ce n'était pas prévu à mon agenda il y a encore quelques mois" sourit-elle.

Marie-Claude Varaillas avec Serge Mérillou
Marie-Claude Varaillas avec Serge Mérillou © Radio France - Antoine Balandra

Première femme élue sénatrice sous la Ve République en Dordogne (seule Jeanne Vigier l'avait été, mais sous la IVe République) la communiste de 69 ans n'était pas peu fière. "C'est un bonheur immense. Je pense à Jeanne Vigier, qui a été elle aussi communiste. Quel grand honneur de pouvoir lui succéder ! Et puis je crois que en ce moment c'est la place des femmes. Là la ville de Périgueux gagnée par une femme aux municipales, il y a un élan féminin qui me satisfait pleinement" dit-elle. Avant de souligner une victoire "de la gauche unie". 

Avant de venir à la politique, Marie Claude Varaillas a travaillé pendant 13 ans à la mairie d'Orly en région parisienne avant de revenir en Dordogne .

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"J'ai travaillé à la mairie de Saint Léon sur l'Isle et après Jacques Auzou m'a repéré, et il m'a proposé" le poste de directrice générale des services à la mairie de Boulazac. Je suis partie à la retraite, je réglais les dernières factures du Palio" dit-elle.  

Et c'est donc sous l’œil protecteur du maire de Boulazac Jacques Auzou que cette militante communiste est entrée en politique. Elle dont le père était cheminot et la maman mère au foyer : "je n'oublie pas d'où je viens je n'oublierai jamais d'où je viens. Je sais quel est mon engagement aujourd'hui, au service de tout le monde, de tous les habitants de ce département" explique-t-elle. 

Mardi Marie Claude Varaillas fera en tout cas ces premiers pas au palais du Luxembourg.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess