Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Plus que l'addition de la Franche-Comté et la Bourgogne" affirme la présidente de région Marie-Guite Dufay

Trois ans après la fusion des régions, le bilan est positif en terme d'investissement selon la présidente de Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay. Elle était notre invitée ce jeudi matin.

La présidente de région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay répondait aux auditeurs de France Bleu ce jeudi matin.
La présidente de région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay répondait aux auditeurs de France Bleu ce jeudi matin. © Maxppp - JC Tardivon

Besançon, France

C'était le 1er janvier 2016, la fusion des deux régions Bourgogne et Franche-Comté. Trois ans après, la Chambre régionale des comptes a publié un rapport il y a quelques semaines affirmant que cela n'avait permis de faire des économies. Mais le bilan reste positif en matière d'investissement notamment, selon la présidente de la grande région Marie-Guite Dufay. 

Plus de 400 millions d'euros d'investissement

"On fait aujourd'hui plus que l'addition de la Franche-Comté et de la Bourgogne", rappelle ainsi Marie-Guite Dufay. "L'addition des deux avant fusion donnait 300 millions d'investissement, aujourd'hui _on est au delà de 400 millions._"  Mais au-delà de cet effet multiplicateur, elle veut surtout insister sur un aspect qualitatif : "Je me bats pour les enjeux essentiels autour de la question climatique et de la lutte contre la production de gaz à effet de serre et pour produire des énergies propres."

Interpellée sur le projet de Center Parcs à Poligny dans le Jura, "nous n'avons pas de réponse sur ce projet depuis plus de cinq ans", précise aussitôt Marie-Guite Dufay. "En cinq ans, la donne a changé. Dans le cadre de notre débat sur les orientations budgétaires nous allons proposer un appel à manifestation d'intérêt à des grands investisseurs touristiques en France pour mettre en place des hébergements innovants modernes et écologiques. Ce sera désormais la porte d'entrée donc si Pierres et vacances se réveille, il lui faudra en passer par là."

"Il faut des avions qui arrivent du nord de l'Europe" - Marie Guite-Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté

Elle a également répondu à une question sur la pérennité de l'aéroport de Dole-Tavaux sur la participation de la région à ce modèle économique basée sur des destinations soleils pour Marrakech ou Lisbonne. "Il faut que ce modèle économique se renverse", a estimé la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté. 

"Cela n'amène pas de plus-value économique sur le secteur, il nous faut des avions qui arrivent du nord de l'Europe avec _des touristes allemands, danois ou scandinaves_. Mais la région ne doit pas cesser de financer cet aéroport mais le faire sur un autre modèle. Nous avons fait des propositions qui n'ont pas encore été acceptées par le département", a conclu Marie-Guite Dufay.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu