Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marie Récalde (PS) : "Redresser la France en soutenant les plus faibles"

-
Par , France Bleu Gironde

Invitée de France Bleu Gironde, la députée socialiste de Mérignac dans l'agglomération bordelaise va voter ce mardi en faveur du programme de stabilité et le plan d'économies proposés par le Premier ministre Manuel Valls. Marie Récalde estime que les réformes sont nécessaires.

Marie Récalde sur le terrain dans sa circonscription
Marie Récalde sur le terrain dans sa circonscription © Maxppp

Marie Récalde votera en faveur du programme de stabilité présenté par Manuel Valls demain devant les députés et les sénateurs. La députée de Mérignac près de Bordeaux n'aura pas d'état d'âme même si certains dans la majorité socialiste ont menacé de ne pas suivre le nouveau chef du gouvernement dans ses propostions budgétaires. Marie Récalde estime que le débat au sein de la majorité est tout à fait normal.

"Les députés n'ont pas uniquement le choix entre être des godillots ou des frondeurs."

Pour autant, selon l'élue mérignacaise, ce n'est pas parce que l'on argument que la solidarité n'existe plus.

"La France doit faire acte de courage et la gauche joue en même temps son identité sur les modalités de cette réforme."

Marie Récalde rappelle que la dette représente 30.000 euros par habitant. Les réformes sont, selon elle, nécessaires même si elle souligne que "l'objectif est également de protéger les plus faibles" .

Marie Récalde : "La France doit prendre des mesures fortes"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu