Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marine Le Pen sans voix dans deux villages franc-comtois

-
Par , France Bleu Besançon
Mérona, France

Marine Le Pen arrive en tête dans tous les départements de Franche-Comté à l'exception de deux petites communes. Les villages de Mérona, dans le Jura, et de Bonnal, dans le Doubs, n'ont accordé aucune voix au Front national.

Dépouillement lors du premier tour de l'élection présidentielle © Maxppp -
Dépouillement lors du premier tour de l'élection présidentielle © Maxppp - © Maxppp - .

Le geste n'est pas passé inaperçu. Mérona et Bonnal se retrouvent parmi les 56 communes françaises qui n'ont absolument pas voté pour le Front national. D'autant plus surprenant que dans le Jura, Marine Le Pen a gagné presque 4.700 voix depuis 2012 et plus de 10.700 dans le Doubs.

Mérona et Bonnal ne cèdent pas à la montée du FN

A Mérona, ne pas voter pour le Front national semble être une habitude. En 2007 déjà, aucun des 22 inscrits n'avait glissé de bulletin "Jean-Marie Le Pen" dans l'urne. Cinq ans plus tard, un votant s'est laissé séduire. Mais dès les élections régionales de 2015, Mérona retrouve ses habitudes avec aucun vote en faveur du Front national. "C'est une tendance habituelle, reconnait Bernard de Mérona, le maire du village de 11 habitants. Cela fait des années que c'est comme ça."

Du côté de Bonnal, dire "non" au FN n'est pas encore une tradition. Jusqu'ici, il y avait toujours quelques personnes, parmi les 23 inscrits sur les listes électorales, qui accordaient leur vote au parti : deux pour Jean-Marie Le Pen en 2007, quatre en 2012 pour sa fille, et quatre aux régionales en 2015. Cette année, pas un seul bulletin "Marine Le Pen" dans l'urne. Un résultat qui satisfait Ghislaine Vuillier, maire du village de 25 habitants.

"Même si les résultats de Bonnal n'atteignent jamais ceux habituels dans les communes rurales en faveur de Marine Le Pen, confirme la maire élue depuis 2001. On avait toujours une ou deux voix pour elle dans les scrutins précédents. Je pense que mes concitoyens ont voté utile, dès le premier tour." Une tendance qui peut surprendre en effet, aux vues des résultats de la candidate dans la région. Certaines communes, comme Lure ou Héricourt en Haute-Saône, avaient voté massivement pour François Hollande en 2012. Hier, elles ont porté Marine Le Pen en tête du scrutin, avec presque 30 % des voix, pour le premier tour de cette élection présidentielle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess