Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon prend des engagements rue d'Aubagne à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

La ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon était à Marseille ce jeudi, pour parler de la problématique des logements insalubres et des arrêtés de péril qui concernent de nombreux immeubles. Elle s'est également rendue rue d'Aubagne, au pied des immeubles effondrés.

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, s'est rendu ce jeudi rue d'Aubagne à Marseille, 20 mois après l'effondrement de deux immeubles.
Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, s'est rendu ce jeudi rue d'Aubagne à Marseille, 20 mois après l'effondrement de deux immeubles. © Radio France - Elisa Montagnat

La ministre du logement était à Marseille ce jeudi. Après une rencontre avec les différents collectifs créés après l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne, Emmanuelle Wargon s'est rendue sur place, au pied des immeubles effondrés. 

"Ma priorité est d’abord d'accompagner toutes les personnes qui sont évacuées pour des raisons d'arrêtés de péril et de leur permettre d'avoir de nouveau un accès au logement." a déclaré la ministre. "Et après, avec la maire de Marseille, de développer plus de logements abordables, logements sociaux en particulier, pour que tous les Marseillais qui sont mal logés puissent avoir accès au logement."

"On investit dans la réhabilitation d'immeubles en mauvais état."

Emmanuelle Wargon assure également que l'État prendra part aux travaux : "On investit massivement. On investit dans la réhabilitation d'immeubles en mauvais état. Là, on en a vu un au 74 rue d'Aubagne qui est frappé d'un arrêté de péril : l'État finance la rénovation à 100%. On investit aussi dans une très grosse opération qui va porter sur 10.000 logements. Donc on met les moyens, pour qu'on puisse faire face à ce sujet, qui en fait, avait été relativement peu traité dans la période précédente et qu'on prend à bras-le-corps."

La ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon a été interpellée par des riverains, rue d'Aubagne, qui dénoncent un manque d'informations et une insécurité dans cette rue "laissée à l'abandon" selon eux.
La ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon a été interpellée par des riverains, rue d'Aubagne, qui dénoncent un manque d'informations et une insécurité dans cette rue "laissée à l'abandon" selon eux. © Radio France - Elisa Montagnat

À Marseille, 4.500 personnes ont été évacuées suite à des arrêtés de péril. Environ 3.000 ont été relogées de façon définitive, 1.000 sont relogées dans des logements temporaires, et environ 500 personnes dorment à l’hôtel. Ces 500 personnes ne sont pas à l’hôtel depuis l'effondrement, mais chaque mois, il y a de nouveaux arrêtés de péril, et chaque mois environ une centaine de nouvelles familles ont besoin d'être relogées. 

La maire de Marseille Michèle Rubirola a échangé avec la ministre déléguée au logement, au pied des immeubles effondrés de la rue d'Aubagne.
La maire de Marseille Michèle Rubirola a échangé avec la ministre déléguée au logement, au pied des immeubles effondrés de la rue d'Aubagne. © Radio France - Elisa Montagnat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess