Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçons de procurations frauduleuses à Marseille : quatre personnes en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pendant la campagne des élections municipales, la police judiciaire marseillaise se penche sur des procurations suspectes dans le 8e secteur de Marseille (15e et 16e arrondissements).

Vote par procuration (illustration)
Vote par procuration (illustration) © Maxppp - Aurélie Audureau

Si le volet politique des élections municipales s’est refermé le 5 juillet dernier, le volet judiciaire, lui, ne fait que débuter à Marseille, après les soupçons de fraudes aux procurations qui ont émaillé la campagne. 

Dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte avant le second tour, le parquet se penche sur le 8e secteur qui regroupe le 15e et 16e arrondissements où Samia Ghali a été élue le 28 juin avec 38% des voix. Quatre personnes, dont un commandant de police, ont été placées en garde à vue. 

Déterminer le rôle d’un commandant de police

Une source proche du dossier évoque des liasses de procurations déposées au commissariat et à faire tamponner. La police judiciaire en charge de cette enquête préliminaire doit donc essayer de déterminer quel était le rôle du commandant de police dans ce dispositif.

C’est une première enquête préliminaire ouverte mi-juin sur des soupçons de fraudes visant le camp de Martine Vassal dans le 6e secteur (11e et 12e arrondissements) qui a décidé la hiérarchie policière à déclencher un contrôle interne, et à se pencher dans un second temps sur des possibles irrégularités dans le 8e secteur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess