Politique

Martine Aubry attaque "ceux qui prennent des risques sur l'avenir du parti socialiste"

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord vendredi 17 mars 2017 à 11:58 Mis à jour le vendredi 17 mars 2017 à 15:37

Martine Aubry, à Lille, le 18 mars 2017
Martine Aubry, à Lille, le 18 mars 2017 © Radio France - Stéphane Barbereau

La maire PS de Lille a réagi, ce vendredi matin, au choix de Manuel Valls de ne pas parrainer Benoît Hamon, le candidat du PS à la Présidentielle. Martine Aubry soupçonne Valls de jouer sa carte personnelle.

Comme Benoît Hamon, Martine Aubry qualifie de trahison l'attitude de Manuel Valls après sa défaite dans la primaire de la Belle Alliance Populaire :

Tous ceux qui se sont présentés ont pris un engagement. Manuel Valls l'a pris comme les autres, il trahit donc la position qu'il a prise vis à vis de ceux qui ont voté à la primaire

Et la maire de Lille, qui est l'un des principaux soutiens de Benoît Hamon, enfonce le clou en se prenant comme exemple :

Au soir de la primaire où François Hollande a gagné, j'étais à ses côtés et pas un socialiste n'a manqué à l'appel. J'ai fait énormément de meetings comme si c'était ma propre campagne

Martine Aubry ajoute qu'elle a apporté un soutien franc à l'époque à François Hollande alors qu'ils n'étaient pas d'accord sur tout : "c'est ça aussi un parti riche où l'on peut débattre ou alors ça veut dire qu'on ne souhaite pas que le Parti Socialiste survive". L'ancienne première secrétaire du PS soupçonne donc Manuel Valls de miser sur une défaite de Benoït Hamon, pour son propre intérêt :

Je regrette vivement qu'aujourd'hui certains prennent des risque sur l'avenir du PS en jouant sans doute des positions personnelles et en ne respectant pas les règles du parti

Martine Aubry participera le 29 mars au meeting, à Lille, de Benoît Hamon.