Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Martine Aubry demande des renforts de police à Gérald Darmanin pour lutter contre les trafics de drogue

Par

La maire de Lille a envoyé une lettre ouverte au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, comme elle l'avait fait pour tous les précédents ministres de l'Intérieur. Elle lui demande des renforts pour lutter contres les trafics de drogue à Lille et dans la métropole lilloise.

Martine Aubry rappelle dans sa lettre que la ville de Lille est particulièrement exposée aux trafics de drogue du fait de sa proximité avec les frontières et les ports belges et néerlandais Martine Aubry rappelle dans sa lettre que la ville de Lille est particulièrement exposée aux trafics de drogue du fait de sa proximité avec les frontières et les ports belges et néerlandais
Martine Aubry rappelle dans sa lettre que la ville de Lille est particulièrement exposée aux trafics de drogue du fait de sa proximité avec les frontières et les ports belges et néerlandais © Maxppp - Eric Turpin

Près d'un mois après avoir été nommé ministre de l'Intérieur, le Nordiste Gérald Darmanin aura donc reçu à son tour une lettre ouverte de la maire de Lille lui réclamant davantage de moyens de police dans sa ville. Martine Aubry avait envoyé un courrier similaire à chacun des prédécesseurs de Gérald Darmanin. Celui-ci est envoyé dans un contexte particulier, quelques jours après l'agression d'une femme dans le quartier sensible de Moulins à Lille où se déroule un important trafic de drogue. L'auteur présumé de l'agression sera jugé le 25 septembre à Lille. La femme, qui a eu la mâchoire cassée, en avait appelé dans une vidéo sur Youtube à Martine Aubry. La maire de Lille l'avait contactée et Martine Aubry avait alors assuré qu'elle allait réclamer plus de moyens à Gérald Darmanin et qu'elle avait également entamé des démarches en ce sens auprès de la préfecture du Nord. 

Publicité
Logo France Bleu

Dans son courrier, la maire de Lille rappelle le contexte particulier de Lille : "Nous sommes particulièrement exposés à un enracinement durable des trafics de stupéfiants, facilités par la proximité des frontières et des grands ports belges et néerlandais". Elle dénonce une violence et une délinquance engendrées par ces trafics "de plus en plus insupportables pour les habitants." Dans son courrier, elle fait référence à l'agression de cette Lilloise dans le quartier de Moulins, mais elle cite aussi les quartiers de Wazemmes, Lille-Sud, Faubourg de Béthune, Fives ou Bois-Blanc. Elle parle également de la zone de non-droit qui s'est installé dans le quartier de Lille-Sud, plus précisément les quatre tours dans le secteur appelé le sud du sud où "s'est installée une véritable société parallèle régie par les règles fixées par les trafiquants". 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu