Politique

Martine Aubry en a "ras-le-bol" d'Emmanuel Macron

Par Florian Royer et Lila Haffaf, France Bleu Nord et France Bleu mercredi 23 septembre 2015 à 19:34

Martine Aubry a fait sa rentrée politique à la gare Saint-Sauveur de Lille
Martine Aubry a fait sa rentrée politique à la gare Saint-Sauveur de Lille © Radio France - Lila Haffaf

La maire de Lille Martine Aubry a fait sa rentrée politique mercredi à la gare Saint-Sauveur de Lille. Elle a critiqué "l'ignorance" et "l'arrogance" du ministre de l'Economie après ses propos sur les fonctionnaires. Elle a aussi réaffirmé son soutien à Pierre de Saintignon pour les régionales.

"Macron ? Comment vous dire... Ras-le-bol". Lors de sa conférence de rentrée mercredi à Lille, Martine Aubry la maire de la ville n'a pas hésité à exprimer son agacement à l'encontre de la politique économique du gouvernement, en pointant directement du doigt Emmanuel Macron le ministre de l'Economie et Michel Sapin, ministre du Budget. 

"Il faut qu'il mette toute son énergie et son talent à accélérer la croissance et l'emploi", lance Martine Aubry, " Je supporte de moins à la fois l'arrogance, et notamment sur les fonctionnaires (...) et en même temps une ignorance de ce que vivent les gens. Qu'il s'occupe de son ministère"

Martine Aubry, maire de Lille

Régionales : Pierre de Saintignon est "un meilleur candidat que moi"

Martine Aubry rappelle son soutien indéfectible à Pierre de Saintignon, son bras droit et premier adjoint, qui conduira la liste PS pour la région. "Je serai à ses côtés dans toute la campagne" répète-t-elle. Malgré les récents sondages qui donnent  Marine Le Pen favorite aux élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, elle affirme que la présidente du Front national _"_ne sert à rien", et que Xavier Bertrand,  tête de liste Les Républicains, "n'a laissé de trace nulle part".

Taxe foncière à Lille : "Nous sommes parmi ceux qui ont les impôts les plus faibles"

La maire a également abordé l'augmentation de la taxe foncière dans sa ville. Lille est en effet la ville de plus 100.000 habitants où cette taxe augmente le plus cette année avec une hausse d'un peu plus de 23 %. Martine Aubry a néanmoins tenu à minimiser cette hausse. "La ville de Lille est la seule grande ville de France qui n'avait pas augmenté ses impôts depuis 2001" rappelle-t-elle avant de d'expliquer que Lille fait partie des grandes villes françaises où les impôts locaux sont les plus bas.