Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Martine Vassal ne veut pas commenter les accusations qui accablent la gestion financière de Jean-Claude Gaudin

-
Par , France Bleu Provence

Jean-Claude Gaudin pourrait être jugé pour détournement de fonds publics. C'est ce que demande le parquet national financier après 4 ans d'enquête qui a mis au jour un vaste système clientéliste au sein de la mairie. Sur France Bleu Provence Martine Vassal ne veut/peut pas commenter ces accusations.

La mairie centrale de Marseille
La mairie centrale de Marseille © Radio France - Philippe Boccara

Les accusations révélées par le journal La Provence sont accablantes, mais Martine Vassal ne veut pas les commenter. Sur France Bleu Provence la présidente du département assure qu'elle n'a pas l'habitude de commenter les affaires judiciaires des partis politiques. Pas question donc de prononcer le moindre mot sur ce qui pourrait renvoyer bientôt l'ancien maire de Marseille devant les juges ainsi que six hauts fonctionnaires. 

Plusieurs mois après son départ de la mairie de Marseille, le Parquet National Financier a terminé son enquête sur les emplois fictifs. Selon le journal la Provence, il préconise le renvoi devant le tribunal correctionnel de l'ancien maire et de six hauts fonctionnaires. Dans son rapport le parquet dénonce un vaste système de clientélisme bien rôdé. 

Moins de travail, mieux payé

La liste est très longue : des forfaits d'heures supplémentaires de 25 à 36 heures par mois totalement injustifiées pour certains fonctionnaires. Au Samu Social, certains salariés ne travaillaient que 10 jours par mois, au Palais du Pharo, 168 jours dans l'année seulement. Les chauffeurs des élus travaillaient une semaine pour deux semaines de repos. Le service funéraire n'est pas épargné, un jour férié travaillé offrait trois jours de récupération. Coût total estimé pour la mairie : un million d'euros par an pendant des années. 

Martine Vassal, adjointe au maire de 2001 à 2015, (notamment donc pendant la période concernée) était-elle au courant de ces pratiques ? Sur France Bleu Provence elle ne souhaite pas répondre à cette question. 

"J'ai un principe de base qui est très simple. Que ce soient des affaires judiciaires qui concernent, la gauche, la droite, l'extrême gauche, l'extrême droite je ne les commente pas quand elles sont en instruction ."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess