Politique

Martine Vassal, nouvelle présidente des Bouches-du-Rhône

Par Thibault Maisonneuve et Philippe Boccara, France Bleu Provence jeudi 2 avril 2015 à 11:01

Martine Vassal
Martine Vassal © MaxPPP

L'UMP Martine Vassal a été élue sans surprise présidente du nouveau Conseil départemental des Bouches-du-Rhône. Elle a recueilli, dès le premier tour de scrutin, 32 des 58 suffrages. Elle fait le plein de ses élus de la droite et du centre. Elle succède à l'ex-socialiste Jean-Noël Guérini.

Jacky Gerard (PS et apparentés) obtient neuf voix, Claude Jorda (PCF) sept suffrages, le frontiste Jean-Marie Verani faisant le plein de ses deux voix. A noter les huit bulletins nuls montrant les divisions à gauche.

Jean-Noël Guérini, à qui Martine Vassal succède à la tête de cette institution pour la première fois dirigée par la droite, n'avait pas présenté de candidat au nom de sa formation, La Force du 13 .

Dimanche soir lors du second tour des départementales qui voyait les binômes UMP-UDI en tête du scrutin et avant sa prise de parole devant les télévisions, ses plus proches soutiens lui souhaitaient... un bon anniversaire. A 53 ans, Martine Vassal prend la direction d'un des départements les plus riches de France : un budget de 2,6 milliards d'euros... Presque deux fois celui de Marseille.

Une pure marseillaise

Martine Vassal est la fille d'un proche de Jean Claude Gaudin , Elie Gilles. Son père possédait une usine de textile dans le quartier de Mazargues, qu'elle a dirigée de nombreuses années avant de se lancer en politique à la demande du maire de Marseille en 2001.Elle parle parfaitement anglais. "C'est notamment pour cela que je l ai prise" affirme Jean-Claude Gaudin : à la mairie de Marseille, elle avait en charge les relations internationales .

Martine Vassal est la mère de deux enfants : Pierre, 18 ans, et Marion, 23 ans, engagée en politique très jeune à l'UMP.

"Un caractère bien trempé, avec parfois de la brutalité"

Selon Yves Moraine, autre élu UMP, c'est "une grande sportive" : ski, VTT, course à pieds... avec une vraie volonté de gagner.  Son défaut ajoute t-il, c'est "un caractère bien trempé avec parfois de la brutalité" . "Elle est tenace" , ajoute cet autre conseiller départemental. Pour Yves Reault, Martine Vassal a "une grosse capacité de travail et une réelle fidélité en amitié ".Des éloges donc, mais dans son propre camp, certains pensent qu'elle n'a pas assez de carrure pour diriger cette collectivité de près de 7 000 agents.

 

A lire aussi : > Départementales : les Bouches-du-Rhône basculent, le Var reste à droite > Les résultats du second tour dans les Bouches-du-Rhône (carte) > Les élections départementales dans les Bouches-du-Rhône et le Var (dossier)