Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Marcel Merle, nouveau maire de Marvejols

lundi 9 novembre 2015 à 8:38 Par Camille Payan et Hugo Charpentier, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Marcel Merle, le candidat membre du Parti socialiste, a remporté dimanche l'élection partielle à Marvejols. Il est élu pour quatre ans et va avoir la lourde tache de redresser les finances de la commune.

Marvejols a basculé à gauche
Marvejols a basculé à gauche © Maxppp

Marvejols, France

Les électeurs ont donc choisi Marcel Merle comme nouveau maire dimanche à Marvejols. Le changement pour surmonter le surendettement

Jusqu'à présent dans la petite commune de Lozère on votait toujours à droite, ce dimanche c'est le candidat de la gauche qui s'est imposé avec 57% des suffrages. Il devance sa rivale Les Républicains Angélique Michel. 

Près de 14 millions d'euros de dette

Pas d'euphorie ce dimanche soir à l'annonce des résultats, Marcel Merle sait qu'une lourde tâche l'attend. Il va s'installer dans un bureau où le poids de la dette pèse très lourd : près de 14 millions d'euros.

Redresser la barre s'annonce comme un vrai challenge, dès cette semaine le nouveau maire et son équipe vont aller chercher des fonds et sortir la calculatrice. Le vote du budget aura lieu au mois de mars prochain. Et Angélique Michel la candidate malheureuse a déjà prévenu qu'elle sera attentive aux finances et aux choix de la nouvelle équipe.

Les élections municipales partielles étaient organisées suite à la démission du maire Jean-François Deloustal et du suicide de son prédécesseur Jean Roujon

Malgré un contexte difficile, les électeurs se sont déplacés en nombre pour voter, puisque le taux de participation est de 67% dans cette commune qui compte 3 300 inscrits et 5 000 habitants.

Le nouveau maire va devoir redresser la barre à Marvejols

À voir aussi :