Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Maryse Joissains candidate aux élections municipales à Aix-en-Provence en 2020

-
Par , France Bleu Provence

Agée de 76 ans, Maryse Joissains brigue un quatrième mandat à Aix-en-Provence malgré la confirmation de sa condamnation pour des faits de prise illégale d’intérêts.

Maryse Joissains maire LR d'Aix-en-Provence
Maryse Joissains maire LR d'Aix-en-Provence © Maxppp -

Aix-en-Provence, France

Invitée de France Bleu Provence, Maryse Joissains a confirmé ce jeudi sa candidature à la mairie d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) aux élections municipales de 2020 après l'avoir annoncé à Marsactu mercredi. Agée de 76 ans, la maire LR de la ville brigue un quatrième mandat alors que sa condamnation à six mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité pour détournement et prise illégale d'intérêt a été confirmée en appel fin mai. 

"J'ai un très bon bilan."

"J'ai un très bon bilan. Beaucoup de gens me disent qu'il faut repartir" a affirmé Maryse Joissains sur France Bleu Provence avant de souligner "des réalisations magnifiques sans accroître des dettes et les impôts". 

"Pour gérer la ville d'Aix-en-Provence, il faut avoir les épaules solides" a précisé l'élue à l'adresse d'autres prétendants. Maryse Joissains a également expliqué qu'elle part en campagne "sous l'étiquette "Maryse Joissains" parce que les partis politiques ne font plus recette" tout en restant chez Les Républicains.

Et en cas de pourvoi en cassation rejeté ?

Maryse Joissains, condamnée à six mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité pour détournement et prise illégale d'intérêt, s'est pourvue en cassation. Si ce pourvoi est rejeté avant les élections, l'élue a répondu : "Je parlerai aux gens et dans quelles conditions cette affaire a été menée. Je n'ai pas l'intention de me laisser faire" sans se prononcer sur celui ou celle qui pourrait la remplacer. "Dès que cela sera terminé, je m'exprimerai" a-t-elle indiqué.

La sénatrice Sophie Joissains sera sur la liste

Maryse Joissains a également refusé de se prononcer sur une alliance avec d'autres partis mais a dit privilégier "tous les gens qui souscrivent à ce que je demande". La maire sortante a également donné son avis sur le Rassemblement national. "Je n'ai pas les mêmes idées mais je ne critique ni Marine Le Pen ni Marion Maréchal-Le Pen. Pour aurant je ne ferai pas d'alliance avec le Rassemblement national mais sans faire de la stigmatisation". 

Sa fille, la sénatrice LR Sophie Joissains sera sur la liste. Quant au chauffeur et conseiller de Maryse Joissains, Omar Achouri qui a bénéficié d'une promotion jugée indue par la justice, il pourrait également figurer sur cette liste : "S'il est à la retraite, pourquoi pas, comme tout autre Aixois", a expliqué Maryse Joissains. 

Maryse Joissains sur France Bleu Provence