Politique

Matthieu Schlesinger, invité de Controverse

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans lundi 4 janvier 2016 à 21:17

Matthieu Schlessinger, maire (LR) d'Olivet
Matthieu Schlessinger, maire (LR) d'Olivet © Radio France - Stéphane Barbereau

C'est l'étoile montante à droite dans le Loiret. Le (jeune) maire d'Olivet, Les Républicains, Matthieu Schlesinger, était l'invité de Controverse ce lundi soir.

Premier thème abordé dans l'émission, les élections régionales et la forte hausse du vote FN. Jamais le parti d'extrême-droite n'avait recueilli autant de voix en France lors d'un scrutin, dans le Loiret notamment. Pour Mathieu Schlesinger, ce n'est pas la pratique politique des partis traditionnels qui est en cause :

Le clientélisme (le parti qui finance Marine Le Pen a été mis en examen comme personne morale),  le copinage, le familialisme, le cumul des mandats,... c'est la pratique qui est aujourd'hui celle du FN

M. Schlesinger analyse le vote FN

Le jeune élu ne plaide pas pour autant pour l'immobilisme, il propose un non cumul des mandats adapté à la taille des collectivités :

C'est faisable de cumuler un mandat d'exécutif local et un mandat national. C'est pas valable pour tous les mandats : présider les grandes métropoles de Bordeaux, Lyon, Paris, ça doit être un mandat unique. Pour les plus petites communes, la problématique se pose pas de la même manière

Pour Mathieu Schlesinger, la question du non cumul est complexe mais il avance des pistes, pas toujours très populaires :

Il faut réduire le nombre de parlementaire et leur donner des moyens. C'est une réforme qui va coûter de l'argent. Aux Etats-Unis, et c'est un bon exemple, les sénateurs ont des staffs de 30 à 40 personnes pour travailler et contrôler

La déchéance de nationalité pour les binationaux

C'est le débat qui agite la classe politique depuis la fin de l'année 2015 : faut-il inscrire dans la Consitution la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux ? Mathieu Schlesinger répond oui :

Je suis attaché aux mesures symboliques qui permettent de fixer une limite. La déchéance de nationalité fait partie de ces marqueurs.

M. Schlesinger pour la déchéance de nationalité des terroristes binationaux

Mais le jeune maire n'est pas dupe de la manoeuvre de François Hollande : "ça a été vécue comme une formidable victoire idéologique de notre famille politique. Dans un deuxième temps, le boomerang nous est revenu dans la figure. On reconnaît l'ancien premier secrétaire du PS qui est un fin tacticien : il a jeté la discorde dans son camp mais aussi chez nous, ses adversaires".

M. Schlesinger face aux journalistes de France Bleu, France 3 et Apostrophe 45 - Radio France
M. Schlesinger face aux journalistes de France Bleu, France 3 et Apostrophe 45 © Radio France - Stéphane Barbereau

La ville d'Olivet est celle de l'Agglo qui a construit le plus de logements en sociaux en 10 ans

Le maire d'Olivet arrive avec une bonne nouvelle pour sa commune en ce début d'année 2016 : elle ne paiera pas d'indemnités à l'Etat pour ne pas avoir respecté la loi SRU (loi qui oblige les communes de + de 3 500 habitants à avoir plus de 25% de logements sociaux).

La ville d'Olivet a construit plus de logements sociaux qu'Orléans et Fleury les Aubrais au cours des 10 dernières années. Nous avons 13% de logements sociaux aujourd'hui sur la commune

La ville continue sur cette lancée et construit encore 25 à 30% de logements sociaux sur les programmes immobiliers en cours, notamment dans le quartier du Larry. Cette année, elle ne paiera aucune indemnités parce qu'elle a aidé des bailleurs à construire des résidences sociales pour séniors, en vendant moins cher du terrain, une valeur qui a été déduite de l'amende que devait payer la ville.

Des réfugiés arrivés en octobre et déjà repartis pour certains

En octobre, Olivet a accueilli sur son territoire une quinzaine de réfugiés venant de Sangatte, dans le Pas de Calais. Ce n'était pas une initiative de la ville mais deux deux organismes partenaires de l'Etat : l'Afpa, le centre de formation et la Croix Rouge via un centre d'hébergement d'urgence.

ça s'est formidablement bien passé. Les associations olivetaines sont allées les voir pour donner des cours de Français. Nous n'avons vraiment pas eu de soucis et la moitié est déjà reparti, nous ne nous en sommes même pas rendus compte

M. Schlesinger fait le bilan de la présence de réfugiés dans sa commune

L'interview décalée

Peu connu du grand public, Mathieu Schlesinger s'est livré dans une interview "j'aime / j'aime pas"

M. Schlesinger parle de poêle Tefal, Zola, Guillaume Peltier

Je suis peut-être consensuel, en tout cas je suis pas quelqu'un qui recherche le clivage pour le clivage. Je suis quelqu'un qui cherche à régler les problèmes plutôt qu'à en créer.

Radio France
© Radio France - Stéphane Barbereau

Le soutien à Alain Juppé

Matthieu Schlesinger est l'un des cofondateurs du courant "la boîte à idées", créé en 2012, alors au sein de l'UMP. Un courant qui, à l'époque, ne voulait soutenir aucun candidat à la présidence de l'UMP (ni Copé ni Fillon), mais qui a finalement rallié Alain Juppé ces derniers mois. L'ancien Premier Ministre est donc le favori du maire d'Olivet pour la Primaire à droite qui aura lieu en novembre 2016, à 6 mois de l'élection présidentielle.

On a besoin d'un homme d'expérience et de rassemblement. On peut rassembler quand on a 40 ans mais ce n'est pas vraiment le profil des candidats de mon camp qui sont dans une logique de clivage, comme L. Wauquiez, B. Le Maire

Les raisons du soutien de M. Schlesinger à Alain Jupé

Alain Juppé sort mercredi  un nouveau livre-programme en vue de la Présidentielle sur le thème de la sécurité où il prône la mise en place d'une police pénitentiaire, de quotas sur l'immigration, d'une obligation d'avoir un travail pour rester sur le sol français. N'est-ce pas une droitisation du candidat à la primaire ?

Si vous prenez un texte écrit il y a 2 ans par Alain Juppé, l'identité heureuse,  vous retrouverez les mêmes mots que dans cet ouvrage

Mais Matthieu Schlesinger n'est pas un béni oui-oui. Il admet ne pas être totalement en phase sur certains thèmes avec son favori : sur le temps de travail, la sécurité sociale : "il m'arrive d'être plus libéral, plus régalien que lui".

Le débat face à Christian Dumas, maire PS d'Ingré

Dans le dernier quart d'heure de l'émission, Matthieu Schlesinger a débattu des questions de gouvernance à l'Agglo d'Orléans et de compétence.

M. Schlesinger face à C. Dumas - Radio France
M. Schlesinger face à C. Dumas © Radio France - Stéphane Barbereau

Réécoutez l'intégralité de Controverse

Radio France
© Radio France