Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Maxi-bus, trolleybus ou tramway grenoblois à Montbonnot ?

-
Par , France Bleu Isère

Une ligne de bus à grande capacité coûte beaucoup moins chère qu'une ligne de tramway : c'est l'un des enjeux de la mobilité des prochaines années et donc des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Nous évoquons le calendrier des projets de déplacement avec le président du du SMTC

le BHNS de Metz
le BHNS de Metz -

Grenoble, France

A partir du 1er janvier 2020, les tickets uniques de transport seront valables sur plusieurs territoires et plusieurs réseaux. Dès cette date, le SMTC de Grenoble sera remplacé par une structure qui aura autorité sur les transports de Saint-Egrève à Pontcharra. Les autorités organisatrices des transports (AOT) de la Métropole et du Grésivaudan vont fusionner. Elles seront peut-être rejointes par celle du Pays Voironnais où des discussions sont en cours. Pays Voironnais qui a déjà voté la même charte que les autres en faveur d'un rapprochement, sans préciser la date. Et de toute façon, la loi LOM (Loi d'Orientation des Mobilités) demande à ce que chaque territoire prenne la compétence transport en 2021. En pratique cela devrait pousser les territoires ruraux à s'agréger aux grande villes, pour ce qui est des transports.   

le calendrier de la mobilité à Grenoble

Le métro-câble entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux :  c'est un projet de téléphérique horizontal de 3,7 km pour relier Fontaine (Tram A) à Saint-Martin-le-Vinoux (Tram E), en passant à Grenoble, au dessus du Drac, de l'Isère et entre les deux, la presqu'île scientifique.  Une concertation préalable a eu lieu en 2015. Elle a intégré dans le projet, la place des personnes handicapées, l'autorisation de monter avec un vélo dans les cabines et l'usage d'un même ticket que le reste du réseau TAG.  

Une négociation est en cours avec les industriels pour mettre au point le projet définitif de transport par câble. Le choix des entreprises sera fait début 2020, avant les élections municipales, sachant que la droite est contre ce projet qu'elle juge cher et mal préparé. Le métro-câble serait alors mis en service en 2023, avec 2 ans de retard sur le calendrier initial.  

Le C1+ : Les travaux du parking-relais ont commencé à Montbonnot pour accueillir l'extension, en septembre 2020 de la ligne Chrono C1 actuelle. Pour passer au C1+ ou BHNS (bus à haut niveau de service) des études sont en cours pour définir le matériel roulant.  Des superbus ou des trolleys ? pour passer de 10.000 passagers par jour à 20.000, sur des voies réservées.  Cela pourrait ressembler aux Trolleys de Lyon, sauf que ces derniers utilisent actuellement, selon Yann Mongaburu, de l'énergie polluante.

La gratuité des transports en commun Une étude nationale sera publiée la semaine prochaine à Nantes. Une étude a été commandée sur Grenoble. Le résultat sera présentée en octobre aux élus.    

Le co-voiturage : la VR2+ La voie réservée au véhicule qui ont au moins 2 passagers à bord (la moyenne actuelle est de 1,04 passagers par voiture) sera mis en service au début de l'été 2020. Avant cela des expérimentations seront menées dès les prochains jours avec les entreprises de la zone Techni-Sud et Becton-Dickinson à Pont-de-Claix pour créer des communautés de co-voitureurs. Puis en novembre un autre test sera lancé auprès de 200 habitants sur l'ensemble de la zone.

Choix de la station

France Bleu