Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Médecins intérimaires dans les hôpitaux : jusqu'à 2.000 euros pour 24 heures de garde

jeudi 2 novembre 2017 à 7:52 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry et France Bleu

La sénatrice LR de l'Indre Frédérique Gerbaud dénonce le recours abusif aux médecins intérimaires dans les hôpitaux, dont celui de Châteauroux, et écrit à la ministre de la santé.

Urgences (illustration)
Urgences (illustration) © Maxppp - Photographe : JC Tardivon

Châteauroux, France

Frédérique Gerbaud, la sénatrice Les Républicains de l'Indre, vient d'envoyer un courrier à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, pour dénoncer le recours abusif aux praticiens intérimaires dans les hôpitaux, notamment au sein du centre hospitalier de Châteauroux.

De 1.800 à 2.000 euros les 24 heures

D'après la sénatrice, l'été dernier, alors que certains établissements de la région manquaient de praticiens, des médecins remplaçants ont été payés de 1.800 à 2.000 euros.... pour 24 heures de garde ! Frédérique Gerbaud dénonce une "surenchère indécente" qui menace la stabilité du service public hospitalier.

"Je demande à la Ministre de la santé de plafonner par décret ces indemnités"

A l'approche des fêtes de fin d'année, face à une éventuelle saturation des services des Urgences dans les hôpitaux lié au risque d'épidémie, Frédérique Gerbaud demande à la ministre de la Santé Agnès Buzyn de mettre en place par décret une mesure de plafonnement des indemnités des intérimaires allant de 1.100 à 1.200 euros la garde.

"Le principe des intérimaires n'est pas récent, on ne va pas condamner tous les intérimaires, mais c'est devenu un système qui s'est généralisé (...) quand vous avez un service entier où il n'y a que des intérimaires qui font 24 heures et qui s'en vont ailleurs, en terme de continuité des soins je trouve que c'est préjudiciable", déclare la sénatrice sur France Bleu Berry.