Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Meeting de Laurent Wauquiez à Arcachon : "la politique que j'aime elle se mène sabre au clair"

jeudi 23 novembre 2017 à 21:32 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Le candidat à la présidence du parti Les Républicains était en meeting à Arcachon ce jeudi soir. Il a défendu sa vision d'une droite assumée qui refuse les petits arrangements du centre.

Laurent Wauquiez à la tribune de la salle du Tir au Vol d'Arcachon
Laurent Wauquiez à la tribune de la salle du Tir au Vol d'Arcachon © Radio France - Stéphane Hiscock

Arcachon, France

Celui qui fait figure d'ultra favori pour prendre la présidence du parti Les Républicains le mois prochain a réuni 500 personnes salle du Tir au Vol à Arcachon. Invité et soutenu par le maire d'Arcachon, l'ex-député Yves Foulon, Laurent Wauquiez a rejoint à la tribune l'élue bordelaise Virginie Calmels.

Pendant près d'une heure le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a défendu sa conception de la droite qui pourra, selon lui, remporter les futurs combats électoraux. Face à la tentation centriste il s'est posé comme le garant des valeurs traditionnelles de la droite : travail, sécurité, autorité, lutte contre l'immigration ...

Est-ce-qu'on a encore le droit de parler des différences entre travail et assistanat ? Est-ce-qu'on a encore le droit de parler des difficultés posées par une immigration excessive ?

- Laurent Wauquiez

Ironisant sur le "petit marigot centrale", Laurent Wauquiez estime que certains membres de sa famille politique ont tord de vouloir mettre la barre au centre. "Si Emmanuel Macron échoue, il ne resterait plus que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon comme alternative" prévient le candidat à la présidence LR.

Reportage au coeur du meeting