Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Mélenchon fait le plein à Rennes

dimanche 26 mars 2017 à 22:31 - Mis à jour le lundi 27 mars 2017 à 8:07 Par Lisa Melia, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Le candidat de la France Insoumise a attiré plus de 10.000 Bretons dans la capitale régionale. 5.000 personnes ont pu entrer dans la salle de spectacle du Liberté. Autant ont suivi le meeting à l'extérieur, sur écran géant.

Jean-Luc Mélenchon a tenu meeting à Rennes
Jean-Luc Mélenchon a tenu meeting à Rennes © Radio France - Lisa Melia

Rennes, France

Deux heures de harangue, qui ont commencé par un hommage : "C'est bien de venir à Rennes l'insoumise, où, contre la loi El Khomri, les gens ont eu la tête la plus dure". Des applaudissements bruyants répondent à cette entrée en matière. A l'exception de quelques minutes sur l'importance de l'économie maritime, l'essentiel du discours de Jean-Luc Mélenchon n'aura pourtant rien de spécifiquement breton.

Mélenchon a attaqué son discours en revenant sur la Loi Travail

Ce qui n'a pas empêché les principaux intéressés à se rendre en masse de Rennes. Sur l'esplanade Charles de Gaulle, la file d'attente s'allongeait sur plusieurs centaines de mètres. Pour être sûr d'obtenir une place, les premiers sont arrivés plus de deux heures avant le début du rendez-vous.

Nouvelle société et écologie

"Ce qui me séduit dans son programme, c'est l'assemblée constituante et la Sixième République, explique Lisa, de Fougères. Il est temps de rendre le pouvoir au peuple. Aujourd'hui, il y a trop d'énarques dans nos institutions, il faudrait davantage de gens normaux." Cette "vérité du peuple" se retrouve tout au long du discours de Jean-Luc Mélenchon, qui multiplie les allusions aux révolutions française en 1789 et russe en 1917.

Autre thème qui intéresse les Bretons présents au meeting : l'écologie. "Nous ne prendrons plus jamais à la nature plus que ce qu'elle ne peut reconstituer", lance Jean-Luc Mélenchon. "C'est le futur, tout simplement", approuve Valentine, 19 ans. Accompagnée d'Angelo et de Laurie, eux aussi étudiants à Rennes, elle a décidé que pour son tout premier vote présidentiel, elle mettrait un bulletin Mélenchon dans l'urne, en raison de son programme écologique. "Moi aussi, indique Angelo. La fin du nucléaire, par exemple, ça fait partie de mes convictions." Alors qu'Europe-Ecologie-Les-Verts a rallié Benoît Hamon, les trois jeunes ont préféré la France Insoumise.

Qu'est-ce qui les séduit dans le programme de Mélenchon ? Nous avons posé la question à ceux qui sont venu au meeting

SMIC, égalité et Guyane

En deux heures de discours, Jean-Luc Mélenchon aborde la plupart des thèmes qui lui sont chers. En affichant son soutien pour les salariés en grève d'un restaurant McDonald's, il déroule ses mesures pour un SMIC à plus de 1 300 euros, pour un CDI inflexible et contre la fraude fiscale. Il mentionne la Guyane et lit la lettre du collectif "Sauvons la Guyane" adressée à François Hollande. Il insiste sur l'importance de l'égalité hommes - femmes. Il vilipende Marine Le Pen et François Fillon, reprochant à la première son voyage en Russie et au second son programme de rigueur.

La salle réagit avec entrain. La personnalité du candidat compte beaucoup pour de nombreux militants. "Je pense que c'est quelqu'un qui peut fédérer, surtout parmi les abstentionnistes", estime Julian, de Rennes. "Il n'a pas l'air corrompu par l'argent, renchérit Laurie, de Quimper. Il n'a pas de filtre, il dit ce qu'il veut et ça me plait."

Jean-Luc Mélenchon a rempli sans difficulté les 5000 places du Liberté, à Rennes - Radio France
Jean-Luc Mélenchon a rempli sans difficulté les 5000 places du Liberté, à Rennes © Radio France - Lisa Melia

La journée sera tout de même émaillée par une mini-polémique. En tout début de meeting, Jean-Luc Mélenchon s'excuse auprès de ceux qui n'ont pas pu entrer dans la salle, précisant qu'il n'avait pas l'autorisation pour installer un écran géant à l'extérieur, mais qu'il l'a fait quand même. Le candidat de la France Insoumise a regretté le manque de "courtoisie" de la municipalité. Quelques heures plus tard, la Ville de Rennes répondait par voie de communiqué, affirmant que la demande d'installer un écran n'est venu que quelques jours avant le meeting et qu'il perturbait les autres animations qui avaient lieu sur l'esplanade ce dimanche.