Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Merci et vive Strasbourg" : très ému, Roland Ries fait ses adieux au conseil municipal

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Roland Ries présidait lundi le dernier conseil municipal de ses quinze années de mandat à la tête de la mairie de Strasbourg.

Roland Ries, le 10 février 2020, lors de son dernier conseil municipal de Strasbourg
Roland Ries, le 10 février 2020, lors de son dernier conseil municipal de Strasbourg - Capture d'écran - Ville de Strasbourg

Applaudissements et forte émotion lundi 10 février au conseil municipal de Strasbourg, le dernier de la mandature 2014-2020, et le dernier présidé par le maire Roland Ries. Après quinze ans au total à la tête de la capitale alsacienne, et à tout juste 75 ans, Roland Ries ne sera pas candidat à sa propre succession lors des élections municipales de mars. Comme il l'annonçait le 26 janvier sur France Bleu Alsace, il ne sera présent sur aucune liste. Il a donc vécu lundi son ultime conseil municipal.

La voix étreinte par l'émotion, Roland Ries a remercié sa famille : "Je pense à ma femme Christiane, qui a été à mes côtés jour après jour et m'a toujours encouragé, conseillé, aidé dans les moments les plus difficiles de ma vie. Qu'elle en soit remerciée. Sans elle, je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui." 

Standing ovation

Le maire a également remercié ses deux enfants, "qui ont accepté que leur père, absorbé par la vie politique, ne leur ait pas apporté (...) toute l'attention à laquelle ils avaient droit dans leur jeunes années".

À la veille de mon départ vers d'autres horizons, encore indéfinis aujourd'hui, j'adresse à chacune et à chacun de mes compagnons de route un salut fraternel.

À l'attention de ses "compagnons de route", Roland Ries s'est dit convaincu d'avoir "travaillé pour l'intérêt public de Strasbourg". "Une ville que, dans notre riche diversité, nous aimons passionnément. Merci à vous toutes et à vous tous. Et vive Strasbourg", a conclu le maire, qui a eu droit à une longue standing ovation de l'ensemble du conseil municipal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu