Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Métropole de Grenoble : le PS ne soutiendra que des alliances entre la gauche et les écologistes

Par

La réélection de Christophe Ferrari à la tête de la métropole grenobloise fait débat au sein du PS, son ancien parti. Olivier Faure, le premier secrétaire, a annoncé sur Twitter samedi soir que seules des alliances entre la gauche et les écologistes seraient soutenues au niveau local.

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a annoncé sur Twitter que son parti ne soutiendrait, au niveau local, que des alliances entre la gauche et les écologistes. Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a annoncé sur Twitter que son parti ne soutiendrait, au niveau local, que des alliances entre la gauche et les écologistes.
Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a annoncé sur Twitter que son parti ne soutiendrait, au niveau local, que des alliances entre la gauche et les écologistes. © Maxppp - Aurélien Morissard

Christophe Ferrari a été réélu pour six ans à la tête de la métropole de Grenoble après plus de onze heures de débat et un troisième tour face à Yann Mongaburu , élu aux municipales sur la liste du maire sortant de Grenoble, Eric Piolle. Samedi soir, le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, averti : les socialistes ne soutiendront que des alliances entre la gauche et les écologistes.

Publicité
Logo France Bleu

"À Grenoble comme dans toute la France nous portons l’impératif du rassemblement de la gauche et des écologistes. Les socialistes ne participeront et ne soutiendront aucune majorité qui ne s’inscrit pas dans cette orientation" écrit Olivier Faure sur le réseau social.

Christophe Ferrari, ex-PS, avait une majorité ancrée à gauche qui a explosé vendredi soir. Le maire du Pont-de-Claix a en effet été élu grâce aux voix de la République en Marche, de la droite. Ce qui pose des questions quant à la formation d'une nouvelle majorité.

La majorité sortante explose

"Ce n'est plus la Métropole de Grenoble. Christophe Ferrari s'est vendu à la droite et à LREM. Nous ne participerons pas à cette majorité" avait prévenu Eric Piolle quelques minutes après le vote. De son côté, Christophe Ferrari avait tendu la main aux forces de gauche, à "ceux avec qui il a cheminé tout au long de sa carrière politique".

La Fédération du Parti Socialiste en Isère a suivi la position d'Olivier Faure et demande à ce que Christophe Ferrari engage "sans tarder des discussions avec les forces de gauche et les quatre groupes du conseil métropolitain qui partagent ces valeurs pour constituer un exécutif avec le plus large rassemblement à gauche et le respect des équilibres géographiques. À ces conditions les élus socialistes de la métropole participeront à l'exécutif". Affaire à suivre donc à Grenoble, dans l'attente d'une nouvelle majorité métropolitaine.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu