Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Michaël Delafosse élu président de la Métropole de Montpellier

-
Par , , France Bleu Hérault

Le nouveau maire de Montpellier, Michaël Delafosse, a été élu ce mercredi matin président de la Métropole de Montpellier par 82 voix sur 92. Il était le seul candidat.

Michaël Delafosse, lors de la 1ere réunion du nouveau  conseil communautaire de Montpellier
Michaël Delafosse, lors de la 1ere réunion du nouveau conseil communautaire de Montpellier © Radio France - Elena Louazon

Une élection dans un fauteuil pour le socialiste Michaël Delafosse, à la présidence de la Métropole de Montpellier ce mercredi 15 juillet. Il était le seul candidat, il a donc suffi d'un tour. Il est élu avec 82 voix sur 92 et 10 votes blancs.

"Je pense à Georges Frêche, à qui je dois tant et qui nous inspire par ses réalisations"      
- Michaël Delafosse

Une gouvernance "apaisée"

Dans son discours, Michaël Delafosse  s'est engagé à faire de la métropole "un espace de solidarité entre les communes grandes et petites". "Nous allons travailler ensemble pour notre territoire", a martelé le maire de Montpellier, qui défend une métropole "apaisée, respectueuse de chacune de ses composantes, qui _ne laissera aucun territoire de côté_."

Le nouveau maire de Montpellier est allé à la rencontre des maires des communes de la métropole. "L'ensemble des maires seront partie prenante dans l’exécutif de la métropole, précise Michaël Delafosse. Ils seront aux côtés des vice-présidents, membres du bureau. Ces six dernières années, la conflictualité qui fut dans ce conseil de métropole a empêché beaucoup de projets d'avancer. Dans mes entretiens avec les maires, certains envisageaient de quitter Montpellier Méditerranée Métropole. Certains ne se sentaient pas bien. Nous sommes une communauté de destin, un territoire, ç'aurait été terrible. Donc nous allons travailler à la rédaction d'un pacte de gouvernance, parce que si nous réussissons sur la méthode, nous irons très loin sur les projets".

Michaël Delafosse veut impliquer d'avantage les maires de la métropole

Cyril Meunier, en conflit ouvert avec l'ancien maire Philippe Saurel qui lui avait retiré sa vice-présidence, devient 3ème vice-président de la Métropole, et se réjouit du changement de mandature. "Ça me soulage, parce que je pense qu'une métropole, c'est un lieu où on travaille tous ensemble, où toutes les opinions doivent être entendues. Où c'est le seul intérêt de notre territoire et de nos habitants qui doit présider aux choix que nous faisons, et non pas en fonction d'idées politiques. Quand vous n'avez d'obsession que de mettre la division entre les gens, que de cliver les positions, et de faire de la communication au lieu de travailler, vous ne faites pas avancer le territoire"

Écarté par Philippe Saurel en 2017, le maire de Lattes Cyril Meunier redevient vice-président à la métropole

Michaël Delafosse a annoncé qu'il allait mettre à l'ordre du jour du prochain conseil communautaire, le 31 juillet prochain, sa promesse de campagne :  la gratuité du tram le week-end.

L'élection des vice-présidents a eu lieu dans la foulée par vote électronique, pour la première fois. C'est le maire de Jacou, Renaud Calvat, qui a été élu premier vice président. "Son expérience d'un demi-siècle sera une très bonne chose  pour l'intercommunalité", a plaisanté Michaël Delafosse, en lui souhaitant un joyeux anniversaire.

Les vice-présidents :

1er vice-président – Renaud Calvat, maire de Jacou, 89 voix
2 – Coralie Mantion, conseillère municipale Montpellier, 88 voix
3 – Cyril Meunier, maire de Lattes, 84 voix
4 – Isabelle Touzard, maire de Murviel les Montpellier; unanimité
5 – Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez, 86 voix
6 – Julie Frêche, conseillère municipale de Montpellier, 87 voix
7 – René Revol, maire de Grabels, 87 voix
8 – Clara Gimenez, conseillère municipale de Montpellier (la plus jeune), 88 voix,
9 – Christian Assaf, conseiller municipal Montpellier, 87 voix
10 – Claudine Vassas-Mejri, maire de Castries, 91 voix, unanimité
11 – Eric Penso, maire de Clapiers, 91 voix, unanimité
12 – Hind Emad, conseillère municipale Montpellier,  88 voix
13 – François Vasquez, conseiller municipal Montpellier,  87 voix
14 – Michelle Cassar, maire de Pignan, 86 voix
15 – Jean-François Audrin, maire de Saint Georges d' Orques,  89 voix
16 – Clare Hart, conseillère municipale Montpellier, 86 voix
17 – Florence Brau, maire de Prades-le-Lez, 91 voix
18 – Joël Raymond, maire de Montaud,  82 voix
19 – Eliane Lloret, maire de Sussargues, 89 voix
20 – Véronique Negret, maire de Villeneuve-les-Maguelone, 89 voix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess