Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Gironde : Michel Sainte-Marie, maire de Mérignac durant 40 ans, est décédé

-
Par , France Bleu Gironde

Figure du Parti socialiste en Gironde, maire de Mérignac durant 40 ans, ex-président de la communauté urbaine de Bordeaux, et député de la Gironde, Michel Sainte-Marie est décédé à l'âge de 81 ans.

Michel Sainte Marie dans nos studios
Michel Sainte Marie dans nos studios © Radio France -

Mérignac, France

Il restera comme le maire emblématique de Mérignac entre 1974 et 2014, mais également président de la Communauté urbaine de Bordeaux de 1977 à 1983, et député PS de la Gironde entre 1972 et 2012. C'est une des figures politiques du département qui vient de s'éteindre. Michel Sainte Marie avait 81 ans.

"Un bâtisseur" pour Alain Anziani

Pour Alain Anziani qui lui a succédé à la mairie de Mérignac, "c'est un bâtisseur qui a totalement changé la physionomie de la ville, qui en a fait une des grandes villes de l'agglomération bordelaise. Un homme d'équilibre qui s'est parfaitement entendu avec Jacques Chaban-Delmas pour initier la cogestion gauche-droite du temps de la CUB, désormais Métropole de Bordeaux". Michel Sainte-Marie a radicalement transformé la deuxième ville de Gironde en pôle économique et commercial majeur, autour de l'aéronautique, mais également de la zone de Mérignac soleil. "C'est aussi lui qui a créé le Pin-Galant et le Krakatoa".

"Un des rares à avoir su préparer l'après" pour Marie Recalde

Marie Recalde adjointe au maire de Mérignac, qui lui a succédé à l'Assemblée Nationale, "il était de ces hommes dont la parole est concise et fiable. Il avait ce goût de l’innovation et du développement économique mis au service de sa ville, de son agglomération, de la circonscription et du pays tout entier. Il était un de ces rares hommes politiques qui ont su préparer l’après et faire le choix de faire confiance à une femme dans ce combat. Il m’a transmis le flambeau. Nous lui devons beaucoup. Moi en particulier".

"Fidèle à ses engagements politiques" selon Alain Juppé

Alain Juppé rend également hommage à Michel Sainte-Marie, "un homme unanimement reconnu pour sa rigueur et sa loyauté, fidèle à ses engagements politiques qui n’avait cependant pas hésité à initier, à la CUB avec Jacques Chaban-Delmas en 1977, le modèle de cogestion qui, depuis lors, a permis à cette collectivité d’avancer sans heurts".

"A l'opposé d'une vie politique Kleenex" dit Jean Petaux

Jean Petaux, politologue à Sciences Po Bordeaux l'avait raconté dans un livre-entretien sorti en 2017, "Paroles politiques, Michel Sainte-Marie". Il racontait comment ce jeune homme, à 18 ans en 1956, s'était engagé à la SFIO (l'ancêtre du Parti socialiste, ndlr) en pleine guerre d'Algérie, dans le parti où il allait militer pendant soixante ans. "C'est une mémoire qui est à l'opposé d'une vie politique Kleenex, jetable et remplaçable rapidement". Une figure du Parti Socialiste qui avait "un nez politique assez exceptionnel. Ce qui en faisait un interlocuteur apprécié et prisé"

Jean Petaux ajoute qu'il y avait "Michel Sainte-Marie pour représenter le socialisme de la rive gauche et Philippe Madrelle pour la rive droite. L'un sur la partie urbaine et l'autre sur la partie rurale. Les deux en tous les cas, ont montré une vraie passion pour l'engagement public".

A LIRE - Les habitants de Mérignac saluent la mémoire de Michel Sainte-Marie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu