Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Michel Zumkeller justifie le non de l’UDI à la primaire des Républicains

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Belfort, France

Lors d’un congrès à Paris, les militants ont suivi à la lettre les consignes de leur chef de file, l'UDI ne participera pas à la primaire de la droite organisée à l’automne par les Républicains pour la présidentielle. Un choix que Michel Zumkeller assume et revendique.

Michel Zumkeller, député maire UDI de Valdoie
Michel Zumkeller, député maire UDI de Valdoie - Thierry Campredon

La primaire de la droite et du centre que Nicolas Sarkozy avait appelé de ses vœux devrait finalement tourner à une primaire de la droite, puisque l’UDI n’y participera pas : "nous on ne voulait pas se positionner sur un candidat, mais sur un projet, mais visiblement à droite, ils sont plus préoccupés par leurs ambitions que par l’élaboration d’un véritable projet commun de la droite et du centre" regrette Michel Zumkeller.

L’UDI est un parti incontournable"

Parmi les conditions imposées par l’UDI, il y avait donc la mise en place d’un socle de programme commun mais aussi la garantie de gagner des circonscriptions pour les législatives de 2017 reconnaît Michel Zumkeller : "sur 570 circonscriptions, on en souhaitait 150, c’est-à-dire 25%, et pour l’instant nous n’avons pas de garanties à ce niveau-là, mais je suis persuadé que nos amis Les Républicains ne feront pas l’erreur de se présenter seuls au législatives car ils savent que c’est ensemble que nous gagnerons face à la gauche et au front National".

Un candidat UDI à la présidentielle ?

Mais pour le député maire UDI de Valdoie, l’absence de l’UDI à cette primaire de la droite ne veut pas dire pour autant que le parti présentera un candidat à la présidentielle, des négociations sont toujours possibles avec Les Républicains, sauf si Jean-Louis Borloo décide de sa lancer dans la bataille : "notre candidat naturel à l’UDI est Jean-Louis Borloo, pour l’instant il ne souhaite pas se présenter mais si il devait être candidat évidemment nous serions tous derrière lui".

Michel Zumkeller, député maire UDI de Valdoie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess