Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les migrants de Calais

Migrants de Calais : Bernard Cazeneuve rappelle la fermeté de l'Etat

mardi 26 janvier 2016 à 15:37 Par Eric Turpin, France Bleu Nord

Bernard Cazeneuve a profité mardi de sa présence au forum international de la cybersécurité pour rencontrer Xavier Bertrad, le président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, et évoquer la question des migrants de Calais. Le ministre de l'Intérieur a promis la fermeté de l'Etat.

Bernard Cazeneuve et Xavier Bertrand au forum de la cybercriminalité
Bernard Cazeneuve et Xavier Bertrand au forum de la cybercriminalité © Maxppp - Pierre Le Masson

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a rencontré Xavier Bertrand, le président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie mardi à Lille à l'occasion de sa venue au forum international de la cybersécurité. Les deux hommes ont évoqué les questions des migrants de Calais après un week-end de tensions.

Xavier Bertrand avait réclamé lundi une réponse judiciaire plus forte et le renfort de l'armée pour sécuriser le port de Calais. Bernard Cazeneuve a rappelé la fermeté de l'Etat, sans faire de nouvelles annonces.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve au micro d'Antoine Sabbagh

« Ceux qui ne relèvent pas du statut de réfugié en France doivent, chaque fois qu'ils sont interpellés, être reconduits à la frontière dans le respect du principe de droit. C'est ce que nous faisons », a souligné le ministre. « Nous avons eu une augmentation très significative des reconduites en 2015 et je maintiendrai cette politique en 2016 »._

« Nous devons poursuivre le démantèlement des filières de l'immigration irrégulière. En 2015, c'est 25% de plus et cela représente plus de 800 personnes »_, a précisé Bernard Cazeneuve.

Aucune violence ne peut restée impunie

« Aucune violence d'aucune sorte ne peut restée impunie. J'ai donné des instructions aux forces qui sont sous ma responsabilité pour que la plus grande fermeté s'exprime à l'égard de toute violence à Calais et dans la région », a conclu le ministre de l'Intérieur.