Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Mission transparence pour les élus régionaux, qui défendent leur politique budgétaire

samedi 30 juin 2018 à 7:12 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les élus du conseil régional sont très fiers de leur gestion du budget avec Laurent Wauquiez et veulent le faire savoir. Dino Cinieri en tête, ils ont tenu ce vendredi une conférence de presse pour défendre leur politique et répondre aux critiques. Mission transparence.

Les élus de la région sont très fiers de leur gestion du budget et tiennent à le faire savoir.
Les élus de la région sont très fiers de leur gestion du budget et tiennent à le faire savoir. © Radio France - Noémie Philippot

Saint-Étienne, France

En début de mandat, Laurent Wauquiez avait donné cette mission à ses équipes, en matière de finances : économiser 300 millions d'euros sur six ans. De l'aveu de Dino Cinieri, vice-président et conseiller spécial de Laurent Wauquiez : "On s'est dit : on n'y arrivera jamais." 

Deux ans plus tard, l'objectif est rempli à 80% : 247 millions d'économies dégagés sur 2016 et 2017, une dette qui baisse, de quoi booster les investissements selon l'équipe régionale. 

Une politique budgétaire "exceptionnelle"

Alors ce vendredi, Dino Cinieri, accompagné de quatre élus du conseil régional ( Marie-Camille Rey, Emmannuel Mandon, Nicole Peycelon et Laurence Buissière), a défendu ce budget dont ils sont très fiers, lors d'une conférence de presse. Pendant près d'une demi-heure, près de 22 diapositives d'un power point bourré de chiffres ont défilé pour prouver à quel point cette gestion est "exceptionnelle" selon Dino Cinieri, que cette politique budgétaire a permis de redresser la barre. 

Face à un tel exploit, autant de millions économisés en si peu de temps, impossible de ne pas y voir un peu de magie ... Et Dino Cinieri de répliquer : "On n'est pas des magiciens à la région Auvergne-Rhône-Alpes, on est des gestionnaires ! Quand on a des femmes et des hommes qui gèrent l'argent du contribuable comme leurs deniers personnels, en bon père de famille, vous savez, c'est facile de faire des économies !" 

Jouer la transparence

Pour ce résultat : baisse drastiques du nombre de cadres, par exemple 45 membres du conseil permanent contre 187 auparavant, réduction aussi du nombre de voitures appartenant au Conseil régional, ainsi qu'une attention particulière sur le "gaspillage quotidien" : les courriers, les impressions, les fournitures. 

C'était aussi l'occasion de répondre une bonne fois pour toute à la décision du tribunal administratif de Lyon, qui a retoqué fin mai le budget régional de 2016. "Retoqué pour une pacotille" s'énerve Dino Cinieri. "Un rejet qui ne ressemble à rien face à une gestion exceptionnelle qui nous place en tête de toutes les régions de France. Si toutes les régions de France faisaient les mêmes résultats que nous, la dette de la France serait bien plus diminuée !"

Pour Dino Cinieri, difficile d'entendre parler de l'annulation du budget 2016 par le tribunal administratif de Lyon.

Autre point sensible : l'opposition des élus socialistes au budget 2017. Une opposition injustifiée selon l'équipe de Laurent Wauquiez, qui ne demandait qu'à jouer la transparence vis-à-vis des habitants de la région, en exposant fièrement son budget : "il faut qu'on sache que la Région est bien gérée !", le leitmotiv du jour.