Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Montpellier : Mohed Altrad officiellement candidat à la mairie

-
Par , France Bleu Hérault

Le patron du groupe Altrad et président du MHR a mis fin ce lundi matin à un secret de polichinelle : il entre officiellement en campagne pour les élections municipales de 2020 à Montpellier, avec à ses cotés plusieurs personnalités issues des quatre coins de l'échiquier politique.

Mohed Altrad
Mohed Altrad © Radio France - Guillaume Roulland

Montpellier, France

Mohed Altrad est donc officiellement candidat aux municipales de 2020 à Montpellier. Le chef d'entreprise franco-syrien et président du MHR, a mis fin ce lundi matin à un faux suspense. Lors d'une conférence de presse donnée à l'hôtel Mercure centre de Montpellier, il a officiellement lancé sa campagne, aux côtés de plusieurs personnalités politiques qui lui affichent clairement leur soutien : le sénateur LR Jean-Pierre Grand ou encore l'ancienne eurodeputée du PRG, Virginie Roziere.

La députée LREM Coralie Dubost, absente à la conférence de presse "m'a autorisé a vous faire part de son soutien officiel", a déclaré Mohed Altrad.

"Je ne serai pas l'homme qui dressera les hommes les uns contre les autres, mais je veux être le maire qui permet à tous de réussir. Mon seul guide sera l'efficacité" a t'il aussi ajouté lors d'une allocution de quelques minutes seulement.

Le désormais candidat Altrad a répondu enfin aux premières questions que sa candidature peut désormais poser.

Maire à plein temps ? "Oui, je le serai" a t'il précisé, avant d'ajouter que si sa fonction de président du MHR pose un jour problème, il y renoncera, avant de dire quelques minutes plus tard devant les caméras qu'il abandonnerait en réalité sa fonction de maire. Lapsus ?

Et la métropole ? "En cas d'élection, j'en serais évidemment aussi le président" a t'il précisé.

Pour ce qui concerne enfin le programme, Mohed Altrad botte encore en touche et renvoie à la lecture de son livret de 60 pages intitulé "le coeur et l'action", imprimé à 20.000 exemplaires qui seront bientôt distribués aux montpelliérains.

Mais il ne se prive pas pour autant d'égratigner déjà le bilan du maire sortant, Philippe Saurel, dont il ne prononce jamais le nom.

"C'est pas normal que la ville de Montpellier soit classée parmi les villes les plus sales de France. C'est pas normal non plus qu'il y ait 50.000 chômeurs. Mais avant d'annoncer quelque chose, il faut d'abord s'assurer des moyens de sa faisabilité."

Choix de la station

France Bleu