Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Moirans : la division peut faire gagner la gauche au second tour

-
Par , France Bleu Isère

A Moirans (isère), 8.000 habitants, la droite a fait 64% au premier tour. La victoire était largement assurée, mais les deux listes divers droite n'ont pas pu s'entendre pour fusionner.

Gérard Simonet quitte sa mairie
Gérard Simonet quitte sa mairie © Maxppp - Christophe Agostini

A Moirans (Isère), c'est le même syndrome qu'à Saint-Marcellin ou Allevard. Quand un maire, leader historique, se retire après plusieurs mandats, ses héritiers, souvent, se déchirent.  

Le reportage

Gérard Simonet est, encore pour quelques jours, maire de Moirans depuis 1995. Il avait également été maire de Valencogne de 1989 à 1995. A 68 ans, il se retire.  Ses adjoints Gilles Julien (30% au premier tour) et François Ferrante (34%) s'opposent avec des programmes voisins.  Ce dernier veut une gouvernance plus collégiale pour mener ses projets. Notamment "dynamiser le  cœur de ville. Voir de quelle façon ont peut projeter le cœur de Moirans dans les 20 ans à 50 ans à venir." "On a besoin de refaire le groupe scolaire du centre-ville, redonner de l'attractivité sur le marché, pour aller vers un marché de producteurs."

L'appel de Gérard Simonet

François Ferrante n'a pas accepté les conditions de la la fusion proposée par son mentor. Du coup, Gérard Simonet appelle à voter pour Gilles Julien au deuxième tour : "j'ai tout fait pour que les deux listes émanant de mon courant puissent fusionner", déclare le maire sortant.

Des thèmes plus ou moins partagés par toutes les listes

Dynamisation du commerce, rénovation du marché, création de commission municipale ouverte aux habitants, aux commerçants ou aux associations. Avec cette division, Valérie Zulian, classée divers gauche, qui n'avait aucune chance de gagner, fait la course en tête. Elle a comme priorité la création de commission municipales pour que les habitants donnent leurs avis. "On veut traduire la question du développement durable dans l'ensemble de nos actions, sur les économies d'énergie, sur les mobilités douces, sur la vitesse en centre-ville et la sécurité" Elle veut encore "mettre en place un projet alimentaire de territoire"

En fait à Moirans, les programmes sont proches les uns des autres. Dans celui de Gilles Julien, il y a la citoyenneté, le commerce,  le soutien aux associations.  Il estime être "la seule alternative crédible face à la liste de madame Zulian. J'ai le soutien de Gérard Simonet. On ne part pas de zéro, le bilan est très satisfaisant, mais avec une nouvelle dynamique" . lui aussi souhaite "ouvrir la gouvernance, en créant des commissions ouvertes au monde associatif, aux commerçants"

Autre enjeu de cette élection, l'attribution de cinq sièges de conseillers d'agglomération du Pays Voironnais.  Quatre pour la majorité. Un seul pour l'opposition. 

Le résultat de l'élection municipale 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu