Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : aucune demande d'écran géant n'a été faite par le maire de Saint-Étienne selon le préfet

jeudi 12 juillet 2018 à 14:02 Par Mélodie Viallet, France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors que, ce jeudi 12 juillet, le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau accuse le préfet de la Loire de refuser la mise en place d’un écran géant place Jean Jaurès, le préfet riposte.

Le préfet de la Loire Évence Richard
Le préfet de la Loire Évence Richard © Maxppp - Frédéric Chambert

Saint-Étienne, France

Le bras de fer entre le maire de Saint-Étienne et le préfet de la Loire ne semble pas terminé. 

Ce jeudi matin, le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, a organisé une conférence de presse pour expliquer qu’il avait fait une demande au préfet de la Loire afin d'installer un écran géant place Jean Jaurès dans le centre-ville pour suivre la finale de la Coupe du monde dimanche 15 juillet. 

Selon le maire : "La première fois que j’ai fait cette demande, il y a quelques semaines le préfet a refusé !  J'ai donc refait la demande ce matin, car à Lyon un écran géant a été autorisé place Bellecour. Alors pourquoi pas chez nous !" a déclaré l’élu.

Le préfet de la Loire répond au maire...

Mais voilà selon le préfet de la Loire Évence Richard, le maire de Saint-Étienne n’aurait formulé aucune demande pour la mise en place d’un écran géant. Dans un communiqué il écrit  :"Je suis très étonné de la polémique qui semble se développer sur les réseaux sociaux, dans la mesure où aucune demande de création de fan zone ou d’installation d’écran géant sur la place Jean-Jaurès n’a été adressée à la préfecture ".

...et le maire demande au ministre de l'Intérieur de décider

Dernier communiqué de la ville sur le sujet à 17h45. La ville de Saint-Étienne dit qu'elle est prête. Il faut maintenant que le ministre de l'Intérieur valide, en décidant d'envoyer des CRS supplémentaires, "comme cela a été fait très rapidement hier en fin d'après-midi pour la ville de Lyon dont il a été maire"..

On l'aura compris, Gaël Pedriau et son équipe restent sur le registre de la ville stéphanoise maltraitée par le ministre lyonnais et par l'État. Un registre qu'on a déjà entendu sur le sujet des caméras-piéton ou de la contractualisation. 

L'écran géant de la discorde existe pourtant, précise ce même communiqué, il fait 60 mètres carrés. Il n'est pas encore installé mais le psychodrame lui,  continue.