Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-de-Marsan : le militant associatif Nabil Hedar prend la défense de l'ancien chef de cabinet du maire

-
Par , France Bleu Gascogne

Dans une lettre ouverte publiée sur son blog, Nabil Hedar, le secrétaire général de l'association des Jeunes Landais, prend la défense de Titouan Bernard, l'ancien chef de cabinet de Charles Dayot.

Nabil Hedar, secrétaire général de l'association des Jeunes Landais.
Nabil Hedar, secrétaire général de l'association des Jeunes Landais. - Stéphanie Déclic

Dans une lettre ouverte publiée sur son blog, le militant landais Nabil Hedar, secrétaire général de l'association des Jeunes Landais, témoigne son soutien à Titouan Bernard, l'ancien chef de cabinet du maire de Mont-de-Marsan. Titouan Bernard a été mis à pied jeudi dernier par Charles Dayot après que des tweets antisémites publiés en 2015 ont refait surface. 

"Dans cette lettre, j'explique qu'il faut remettre le tweet dans son contexte. Quand Titouan Bernard a écrit ces mots, il était mineur, il était entouré de personnes aux idées pas très claires", précise Nabil Hedar au micro de France Bleu Gascogne.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Pourquoi j'ai pris la décision de soutenir Titouan Bernard ? Parce que je suis aussi un jeune, et que je comprends totalement cette faute, explique le militant. Elle est grave, et je n'enlève en rien la gravité de ces mots. Je considère qu'il était jeune, qu'il était mineur, et que tout jeune grandit, grandit dans les valeurs qu'il défend, dans les mots qu'il utilise aussi. C'est une faute, et je ne connais aucun humain qui n'a jamais fait de faute dans sa vie."

"On lui a infligé une claque politique et médiatique tellement forte"

Nabil Hedar, qui reconnaît que Titouan Bernard a commis une faute grave, dénonce les conséquences extrêmes qui en ont découlé. "Je me mets à la place de Titouan Bernard qui a découvert ces tas d'articles expliquant qu'il était mis à la porte de la mairie, raconte-t-il. Je me demande ce que va faire Titouan après. Qui va accepter de le reprendre ? Quelle vie va-t-il pouvoir avoir ? On lui a infligé une claque politique et médiatique tellement forte." Il ajoute : "La réponse de Charles Dayot à sa faute est encore plus violente, selon moi".

Nabil Hedar demande à ce que le maire de Mont-de-Marsan revienne sur sa décision et réintègre Titouan Bernard dans l'équipe de la mairie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess