Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Montbéliard veut s'attaquer au déclin de son centre-ville

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un conseil municipal extraordinaire est convoqué pour examiner les initiatives qui seront engagées dans le cadre de l'opération "action cœur de ville". Montbéliard comme Belfort ont été retenus dans ce dispositif qui prévoit pour 222 villes de France 5 milliards d'€ de crédit sur 5 ans.

Jusqu'à 15 % de vacances commerciale à Montbéliard
Jusqu'à 15 % de vacances commerciale à Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

Le sujet est récurrent dans nos villes moyennes, comme Belfort et Montbéliard.  le déclin des centre-ville au profit des périphéries, aspirées par la péri urbanisation et le développement de zones commerciales.  Montbéliard réunit ce lundi un conseil municipal extraordinaire pour débattre de son programme pour redynamiser la vieille ville.  

La majorité municipale de Montbéliard a quelques pistes qu'elle souhaite engager très vite : un centre social en coeur de ville pour y ramener les familles, le plan lumière pour éclairer le patrimoine et un aménagement du port de plaisance. 

Pour le reste, ce sont 450 000€ d'études qui seront réalisées pour déterminer les priorités. Ce qui fait dire à l’opposition que la ville prend son temps alors que le temps presse. 

Montbéliard comme Belfort ont été retenues par le dispositif national « action cœur de ville » qui prévoit pour 222 villes moyennes de France une enveloppe de cinq milliards d’€ sur cinq ans.  

Question à cinq milliards : comment stopper cette spirale du déclin qui frappe nos villes moyennes ? La réponse est multiple : remettre des habitants au centre-ville, y installer des services, travailler sur l’accessibilité, le stationnement, le loisirs. Et bien sûr le commerce. 

Un commerce qui a trop souffert de la concurrence des zones périphériques, estime Martial Bourquin, sénateur du Doubs, co rapporteur d’un groupe sénatorial sur la question. "Il faut encourager l’installation en centre ville et décourager la fuite vers la périphérie. Et pas l’inverse", dit encore le sénateur Bourquin, "comme on peut le déplorer aujourd’hui dans le pays de Montbéliard, avec l’extension de la galerie marchande de Géant Casino à Exincourt"

Et pour financer le centre ville, la mission sénatoriale propose deux taxes. Une première sur l’artificialisation des sols. Et une deuxième taxe sur les livraisons à domicile. Ces deux taxes rapporterait un produit annuel d’un peu plus d’un milliard d’€ pour aider les centre ville.

La maire de Montbéliard, Marie Noelle Biguinet, pousse une autre idée. Appliquer au centre ville ce qu'on a fait pour les quartiers prioritaires, avec la création d'une zone franche urbaine pour le centre ville. Mais il faut pour cela changer la loi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu