Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Montbrison : le projet "Fresh" accueilli très fraîchement par la mairie et les commerçants

vendredi 28 juillet 2017 à 16:31 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

La municipalité de Montbrison et les commerçants en alerte alors qu’un projet de grande surface primeur tente de se monter dans la commune. Le conseil municipal se réunit ce vendredi soir 28 juillet pour plancher sur ce dossier.

Les commerçants du centre-ville de Montbrison veulent tout faire pour éviter ce projet "Fresh".
Les commerçants du centre-ville de Montbrison veulent tout faire pour éviter ce projet "Fresh". © Radio France - SM

Saint-Étienne, France

Un conseil municipal réuni en urgence vendredi soir 29 juillet à Montbrison. En cause un projet commercial qui visiblement ne plaît pas du tout à l'équipe municipale et au maire de Montbrison Christophe Bazile.

Ce projet, c'est un projet "Fresh". Un projet de grande surface primeur un peu comme un magasin "Grand Frais" avec des rayons légumes, boucherie, poissonnerie et pains. La marque appartient d'ailleurs à un des actionnaires de "Grand Frais" : Prosol. La demande de permis de construire a été faite pour le secteur de la zone des Granges à la Montbrison (à la place de l'ancien Bureau Vallet.) La demande de permis a été déposée le 13 juillet dernier. L'équipe municipale a donc décidé de demander vendredi soir la saisine de la CDAC, la Commission départementale d'aménagement commercial. Le but c'est évidemment de freiner ce projet le plus possible.

Car pour le maire Christophe Bazile, ce serait évidemment un gros coup pour le commerce de centre-Ville : "Nous avons dans ce projet un ensemble de rayons fruits et légumes, poissonnerie, traiteur, crémerie, boucherie. Tous ces produits directement concurrentiels de notre centre-ville. On ne pas défendre un centre-ville et laisser s’implanter aussi facilement que ça de telle structure. "

Christophe Bazile, le maire de Montbrison.

Car les commerçants sont évidemment inquiets. Dans la rue la plus vivante de Montbrison, la rue Tupinerie, pour le moment tout va bien. Le primeur, le boulanger et le boucher ont le sourire et parlent d’une clientèle fidèle. Mais le projet de "Fresh" zone des Granges fait peur évidemment. Guillaume Goutte de la Boucherie du Centre est très claire : " je suis bien conscient que si le projet monte j’ai huit chances sur dix de ne pas tenir la concurrence. Le week-end, on aura du monde, en plus il y a le marché. Mais la semaine, ce que veulent les clients c’est aller vite."

Alors la parade de Thierry Fages, c'est en plus d'une belle et chic boutique dans le centre-ville, la Boulangerie Bleue d'aller aussi en périphérie. "J’ai fait une boulangerie une boulangerie à l’extérieur pour concurrencer des concurrents comme Marie Blachère qui voulait venir."

Quoi qu’il en soit, le porteur de projet, Prosol, ne veut absolument pas communiquer sur le sujet. Et un deuxième projet de "Grand Frais" serait aussi en cours en face de l'Hyper U de Savigneux - à deux pas donc de centre-ville de Montbrison.

L'inquiétude des commerçants de Montbrison : reportage rue de la Tupinerie

Dans la rue Tupinerie, pour le moment tout va bien.  - Radio France
Dans la rue Tupinerie, pour le moment tout va bien. © Radio France - SM