Politique

Morlaix, une ville de gauche tenue par la droite ?

Par Valérie Le Nigen, France Bleu Breizh Izel dimanche 16 mars 2014 à 17:00

Les quatre candidats à Morlaix
Les quatre candidats à Morlaix © Radio France

Trois des quatre candidats aux élections municipales de 2014 débattront ce lundi 17 mars en direct sur France Bleu Breizh Izel de 7h40 à 8h, depuis la rédaction de Ouest France à Morlaix, dans le Finistère.

Trois candidats seulement ont répondu favorablement à notre invitation : Ismael Dupont, Agnes le Brun, Jean-Paul Vermot. La fédération Front National du Finistère nous a fait savoir que le candidat FN de Morlaix ne souhaitait pas participer à notre emission.  

  1. Les candidats (par ordre alphabétique)

Georges Bohec , candidat du Front national, il conduit une liste "Morlaix Bleu Marine". La Fédération Finistère du FN a fait savoir que M. Bohec déclinait l'invitation de France Bleu Breizh Izel à participer au débat entre les candidats. déclinait l'invitation.

Ismaël Dupont conduit une liste du Front de gauche "Un bien vivre partagé à Morlaix"; 

Agnès Le Brun , maire UMP sortante, à la tête d'une liste divers droite "Partageons l'avenir";

Jean-Paul Vermot , tête d'une liste de rassemblement de la gauche PS, EELV, IDEES et UDB, intitulée "Morlaix coopérative citoyenne"; 

  1. Les sujets chauds

Le chômageLe taux de chômage dans le pays de Morlaix est de 10,2% au dernier trimestre 2013, selon les chiffres de Pôle Emploi. Ce taux est au dessus de la moyenne régionale et devrait encore grimper dans les prochains mois, lorsque les "ex-Gads" seront comptabilisés à l'issu de leurs Contrats de Sécurisation Professionelle (CSP).

Une quarantaine d'ex-Gad habitent  la ville de Morlaix. Les trois candidats débattront des options possible pour développer l'emploi ou aider au retour à l'emploi dans la ville de Morlaix. 

Les impôts . Les impôts sont également au coeur de la campagne. Le taux de la taxe d'habitation est de 19,82%. La taxe sur le foncier bâti est à 26,18%. 

Les impôts ont été augmentés en début de mandat de 7%, en raison d'une dette importante, selon la maire UMP sortante Agnes Le Brun. La liste d'opposition emmenée par Jean-Paul Vermot prône une plus grande mutualisation des moyens avec la Communauté de communes. Le débat s'annonce vif.