Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

VIDÉOS - Mort de Jacques Chirac : Emmanuel Macron salue un "homme d'État que nous aimions autant qu'il nous aimait"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Emmanuel Macron a rendu hommage, ce jeudi soir, à Jacques Chirac, dont la mort a été annoncée par sa famille en fin de matinée. Le président français a salué en son prédécesseur "un homme d'État que nous aimions autant qu'il nous aimait".

Emmanuel Macron a rendu hommage à un "destin français".
Emmanuel Macron a rendu hommage à un "destin français". © AFP - TF1

Il était "un homme d'État que nous aimions autant qu'il nous aimait" : Emmanuel Macron a rendu hommage à Jacques Chirac ce jeudi, alors que l'ancien président de la République est mort dans la matinée. Une allocution de neuf minutes pendant laquelle Emmanuel Macron a rappelé les combats, mais aussi les qualités de l'ancien président. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Il portait en lui l'amour de la France et des Français"

Emmanuel Macron a dit s'adresser aux Français "avec beaucoup de tristesse et d'émotion"."Jacques Chirac était un grand Français, libre" qui incarna "une certaine idée de la France, une certaine idée du monde". Il était aussi un "amoureux taiseux de notre culture" qui "aimait profondément les gens", a souligné le chef de l'Etat. "Plus de 40 années de vie politique avaient fait de Jacques Chirac un visage familier. Et, que nous partagions ou non ses idées, ses combats, nous nous reconnaissions tous en cet homme", a poursuivi Emmanuel Macron. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Jacques Chirac était un destin français", a-t-il ajouté."Il portait en lui l'amour de la France et des Français", a notamment souligné le chef de l'État. "Il a tant fait pour notre nation, nos valeurs, la fraternité et la tolérance", a-t-il dit.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Hommage au discours du Vel d'Hiv, au "Non" à la guerre en Irak 

L'ancien président de droite "incarnait une certaine idée de la France, une France dont il a constamment veillé à l'unité, à la cohésion et qu'il a protégé courageusement contre les extrêmes et la haine. Une France qui regarde son histoire en face et dont il sut reconnaître, lors du discours du Vel Hiv', les responsabilités dans les heures les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale", a estimé le chef de l'Etat.

Il incarnait également, selon lui, "une France indépendante et fière, capable de s'élever contre une intervention militaire injustifié lorsqu'il refusa en 2003 l'invasion de l'Irak sans mandat des Nations unies, lorsqu'il s'engagea pour mettre un terme aux guerres dans l'ex-Yougoslavie, ou lorsqu'il œuvra pour rétablir la paix et la sécurité au Liban". Soit "une France qui assume son rôle historique de conscience universelle".

"Notre maisons brûle", une conscience de l'environnement 

Emmanuel Macron a également rappelé que jacques Chirac s'était engagé "tôt" pour le climat. "Car Jacques Chirac était habité par la conscience du temps long, cette conscience qui enseigne l'infinie fragilité de la vie.
'Notre maison brûle' : ce cri d'alerte qu'il poussa pour inviter les dirigeants du monde à agir pour la protection de l'environnement et contre le réchauffement climatique ne fut pas seulement celui d'un chef d'État se hissant à la hauteur de l'Histoire, a estimé Emmanuel Macron, "Mais celui d'un homme parmi les hommes. Refusant de tout son être que soit menacée la pérennité de notre planète."

"Il entre dans l'histoire et manquera à chacun d'entre nous"

Le Président a également exhorté les Français a garder Jacques Chirac dans leur mémoire : "Portons en nous désormais cette part de notre histoire qui l'accompagne, conscient de notre dette a son égard, fort de ce qu'il nous a légué. Il entre dans l'histoire et manquera à chacun d'entre nous", a-t-il dit.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'intégralité de l'allocution 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess